Une petite baisse à l'issue d'une séance très nerveuse

 |  | 608 mots
Lecture 3 min.
Grande volatilité aujourd'hui. Le CAC 40 a oscillé entre -1% et +1,68%, mais finit dans le rouge. L'indice parisien perd 0,29 % à 2.787,56 points. A New York, le Dow Jones recule de 0,45 %, le S&P500 de 0,3 % mais le Nasdaq réduit ses pertes et revient à l'équilibre. A Londres, le FTSE 100 monte de 0,83 %. A Francfort, le Dax perd 0,59 %. L'euro grimpe légèrement à 1,0690 dollar.Les investisseurs restent nerveux et suivent de près les dernières nouvelles du conflit irakien. Les forces anglo-américaines font de "bons progrès en Irak mais la guerre n'est pas terminée", a déclaré le président américain George W. Bush lors d'un discours au Commandement central des forces américaines sur la base aérienne de MacDill (Floride, sud-est). Les investisseurs redoutent que le conflit s'enlise, notamment pour la bataille de Bagdad, toujours sous les bombes. Plus au sud, la bataille de la communication fait rage au sujet du port d'Um Qasr. Selon Bagdad, l'armée continue de résister. Selon la coalition, Saddam Hussein a perdu le contrôle du sud du pays.Les nouvelles économiques ne sont guère encourageantes. Les commandes de biens durables ont baissé de 1,2 % en février aux Etats-Unis par rapport au mois de janvier, au cours duquel elles avaient progressé de 1,9 % (chiffre révisé en baisse). Les économistes s'attendaient à un repli un peu plus prononcé. Toujours aux Etats-Unis, les ventes de maisons individuelles ont chuté de 8,1 % en février, leur plus bas niveau depuis près de 3 ans. En Europe, l'indice IFO, qui mesure le climat des affaires en Allemagne, reflète l'inquiétude des chefs d'entreprises d'outre-Rhin sur l'évolution du conflit et son incidence sur l'économie mondiale. L'indice a légèrement baissé en mars, à 88,1 points, contre 88,9 en février, alors que les analystes tablaient sur une hausse à 89 points.Du côté des valeurs, Suez poursuit son rebond, en tête du CAC 40 : + 5,26 % à 12 euros. Selon Les Echos, cinq financiers sont candidats au rachat de la compagnie d'eau britannique Northumbrian. Leurs offres doivent être déposées avant le 15 avril. L'opération devrait permettre à Suez de réduire sa dette de près de 5 milliards d'euros.Vivendi Universal progresse de 0,74 % à 13,68 euros. Moody's a maintenu les notes de la dette du groupe de communication, avec une perspective négative, mais juge positifs les accords de refinancement annoncés lundi par le groupe présidé par Jean-René Fourtou.Alstom prend 6,29 % à 1,52 euro. Le directeur général de l'entreprise a indiqué ce matin que la cession des turbines industrielles serait imminente et rapporterait 700 à 900 millions d'euros. Goldman Sachs vient d'abaisser sa recommandation sur la valeur de "performance en ligne" à "sous-performance", sans fournir d'explications à ce changement de conseil. Par ailleurs, l'Appac, l'association des petits porteurs actifs, va déposer une plainte contre Alstom pour diffusion de "fausses informations".Oberthur Card Systems a accusé 27 millions de pertes en 2003 à comparer à un déficit de 21 millions l'année précédente. Le spécialiste de la carte à puces attend, pour 2003, un excédent brut d'exploitation et un résultat d'exploitation significativement supérieurs à ceux de 2002. Le titre progresse de 9,84 % à 2,79 euros.Enfin, au Nouveau marché, NicOx bondit de 18,42 % à 2,25 euros. Le titre a gagné jusqu'à 31,5 %. La société de biotechnologie, qui a fait procéder à une analyse par des experts indépendants de l'étude menée par son partenaire AstraZeneca sur l'AZD3582, la molécule phare de la société, révèle que les déficiences rencontrées au cours de cette étude ne permettent pas d'établir une conclusion sur ses résultats, battant donc en brèche le point de vue négatif de son partenaire.Olivier Pinaud Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :