Troisième séance de forte hausse consécutive

 |  | 555 mots
Lecture 3 min.
Après l'envolée de jeudi et de vendredi derniers, on s'attendait à une légitime séance de consolidation aujourd'hui. Un scénario qui a tenu les trois-quarts de la séance (le CAC 40 a perdu jusqu'à 4,27 %) avant de voler en éclats. Et de quelle façon! L'indice parisien finit en hausse de 3,35 % à 2.831 points, avec plus de 3,7 milliards d'euros échangés. En trois jours, le CAC 40 a gagné 17,81 %. Au même moment, à Wall Street, le Dow Jones progressait de 2,21 % et le Nasdaq de 2,2 %. A Londres, le FTSE 100 termine sur un gain de 6,75 %. A Francfort, le Dax monte de 3,30 %. L'euro pique du nez et retombe à 1,0617 dollar, son plus bas depuis deux mois.Pariant sur un conflit rapide en Irak, les investisseurs se sont emballés après la confirmation d'une intervention télévisée ce soir, à 20 heures locales (2 heures à Paris) de George W. Bush. Aucun consensus n'ayant été trouvé à l'ONU, le président américain pourrait lancer un ultimatum à Saddam Hussein lui enjoignant de quitter le pouvoir. S'il refuse, ce qui semble plus que probable, la guerre serait alors inévitable. D'ailleurs, des inspecteurs en désarmement de l'ONU ont commencé à quitter leur hôtel à Bagdad, confirmant l'imminence du lancement des hostilités.Du coup, alors qu'aucune action du CAC 40 n'était dans le vert en début d'après-midi, à la clôture on ne recense que trois baisses : Suez (-0,35 % à 11,32 euros), Sodexho Alliance (-0,43 % à 21 euros, le titre a perdu jusqu'à 14 % suite à une rumeur démentie de perte de contrat) et Schneider Electric (-1,03 % à 44,24 euros).En revanche, Vivendi Environnement bondit de 6,95 % à 17,85 euros, STMicroelectronics de 5,16 % à 19,16 euros et Carrefour de 5,11 % à 36,59 euros.Lagardère gagne 5,07 % à 36,90 euros. Le groupe de médias et d'armement, endeuillé par le décès de son gérant, Jean-Luc Lagardère, a pourtant accusé une perte nette de 291 millions d'euros l'an dernier, contre un bénéfice de 616 millions un an plus tôt. Le dividende est maintenu à 0,82 euro par action. Le groupe devrait se prononcer rapidement sur l'éventuel rachat d'Expand, la société de production audiovisuelle de Vivendi Universal. Le titre du groupe de communication monte de 3,32 % à 14 euros. En revanche, Arnaud Lagardère a déclaré qu'il y avait très peu de chances qu'il rachète la participation de Suez dans M6.TF1 monte de 4,70 % à 22,93 euros. Le groupe de télévision est invité par Haim Saban à s'associer au rachat de Prosiebensat.1, la chaîne de télévision de l'empire en liquidation KirchMedia. Pour l'instant, l'homme d'affaires américain est le seul repreneur. Le montant total de l'opération s'élève à 2 milliards d'euros. Déjà endetté, le groupe de télévision pourrait procéder à une augmentation de capital pour financer l'acquisition. Il est prêt à mettre jusqu'à 400 millions d'euros.AGF gagne 4,74 % à 26,96 euros malgré des résultats 2002 décevants et une baisse de moitié du dividende à 1 euro.Sur le SRD, beaucoup d'envolées également. Penauille prend 11,71 % à 3,72 euros, Géophysique termine réservé à la hausse (+9,24 % à 13 euros) tout comme le Club Med (+3,48% à 19,60 euros). Le groupe de vacances a publié un chiffre d'affaires en hausse de 0,8%, à 340 millions d'euros, au premier trimestre 2002-2003. A périmètre comparable, la hausse est de 7,6%. Le Club Med reconnaît que la progression de son activité a été freinée par le risque de guerre au cours des dernières semaines.Olivier Pinaud Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :