Proche des 3.300 points

 |  | 574 mots
Lecture 3 min.
En hausse de plus de 1% en fin de matinée, le marché parisien a brusquement accéléré ses gains à 14h30, après la publication de la statistique sur le chômage. Contre toute attente, l'économie américaine a créé 57.000 emplois non agricoles en septembre, une première depuis janvier dernier. Une bonne nouvelle qui a été confirmée à 16 heures par l'indice des services de l'Institute for Supply Management. L'ISM est ressorti à 63,3 le mois dernier aux Etats-Unis, après 65,1 en août. Il affiche ainsi son sixième mois consécutif au-dessus du seuil des 50, qui marque la frontière entre expansion et contraction. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un repli plus marqué à 62,5.A la clôture, le CAC 40 progresse de 3,24 % à 3.296 points, dans un volume étriqué proche de 4 milliards d'euros sur le SRD, dont 3,38 milliards sur les valeurs de l'indice. Sur le marché des changes, le dollar reprend de la hauteur et se négocie à 1,1612 pour un euro, contre 1,1688 à New York hier soir.Sur le front des valeurs, EADS signe la plus forte hausse du CAC 40 avec un gain de 6,95 % à 14,31 euros. Le ministère de la Défense a confié à Dassault Aviation, Thales et au fabricant de missiles MBDA, dont EADS détient 37,5% du capital, la modernisation du Mirage 2000 N de l'armée de l'air. TF1 s'adjuge 4,8 % à 26,2 euros. Standard & Poor's a confirmé les notes à court et long terme de la chaîne de télévision, avec une perspective stable.Vivendi Universal ferme le trio de tête avec un gain de 4,75 % à 16,32 euros. Le président de General Electric se dit confiant dans la signature d'un accord avec VU aujourd'hui. Le groupe français pourrait annoncer un relèvement d'environ 5% de la partie en cash proposée par General Electric (GE) dans son offre de fusion entre sa filiale NBC et Vivendi Universal Entertainment, rapporte le Financial Times. Citant des officiels proches de la transaction, le quotidien britannique ajoute que VU devrait recevoir un peu plus de 4 milliards de dollars, contre 3,8 milliards initialement prévu.Suspendu de cotation tout au long de la journée, Rhodia confirme les rumeurs en annonçant ce soir la démission de son président Jean-Pierre Tirouflet. Le nouvel homme fort du groupe de chimie de spécialités n'est autre que Yves-René Nanot, précédemment à la tête de Ciments Français.Pinault-Printemps-Redoute avance de 2,93 % à 73,7 euros. Le groupe a annoncé ce matin que le prix d'exercice du put sur les actions Gucci était fixé à 85,52 dollars par action. Le prix avait initialement été fixé à 101,50 dollars, mais pouvait être ajusté si Gucci distribuait de la trésorerie à ses actionnaires, ce qu'il a fait à hauteur de 1,3 milliard d'euros, soit 13,50 euros par action.LVMH monte de 3,55 % à 55,4 euros. Le leader mondial du luxe a annoncé la cession des champagnes Canard-Duchêne au groupe Alain Thiénot. Le montant de la transaction n'est pas précisé.Lagardère monte de 3,43 % à 41,06 euros. Le groupe de média serait sur le point de procéder à la cession de certains actifs de Vivendi Universal Publishing afin de ne pas heurter Bruxelles sur le plan de la concurrence, selon La Tribune.Enfin, Air France recule de 1,48 % à 13,28 euros. Son partenaire de fusion, le néerlandais KLM, a annoncé une baisse de 1 point, à 83,1%, de son coefficient de remplissage en septembre. CSFB a réduit son objectif de cours sur Air France de 19,30 à 18,30 euros, tout en maintenant son opinion à "surperformer". Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :