Le CAC 40 gagne 1,12% mais termine sous les 3.000 points

 |   |  538  mots
Après un très bon début de séance et la hausse encourageante de l'indice ISM des services, le CAC 40 a passé la majeure partie de la séance au-dessus des 3.000 points. Mais le repli de Wall Street en fin de journée a pesé sur la tendance et, à la clôture, le CAC 40 limite son avance à 1,12% sans franchir la barre des 3.000 points. Le marché parisien termine juste en deçà, à 2.996,22 points. A Francfort, le Dax a perdu tous ses gains et abandonne désormais 0,1%. Sur le marché des changes enfin, le billet vert se rapproche des plus hauts du jour et de l'année à 1,1277 dollar pour un euro, contre 1,1226 vendredi soir à New York.Du côté des valeurs, Accor signe la meilleure performance de l'indice avec un gain de 4,88% à 30,54 euros. Le groupe hôtelier publiera son chiffre d'affaires trimestriel demain. Et ce soir, c'est au tour d'AGF d'annoncer son niveau d'activité pour les trois premiers mois de l'année. Aujourd'hui le titre a progressé de 2,63% à 30,02 euros.Vivendi Universal progresse de 2,62% à 14,49 euros. Le groupe serait en négociations avec le fonds américain Blackstone en vue de la cession des parcs à thème Universal, selon le Los Angeles Times. De son côté, le Financial Times rapporte que les avocats du groupe de médias et de télécommunications envisagent la vente de la totalité de Vivendi Universal Entertainment, laquelle serait suivie d'un rachat partiel, pour des raisons fiscales. Une vente par appartements obligerait en effet VU à payer des impôts à Barry Diller. Enfin, selon Les Echos, la Société Générale oblige Vivendi à racheter 5% du conglomérat polonais Elektrim dans le cadre de l'exercice d'une promesse d'achat consentie par VU en juin 2000.Pinault-Printemps-Redoute s'apprécie de 4,31% à 65,3 euros. Le groupe de distribution et de luxe a annoncé vendredi avoir porté sa participation dans Gucci de 60 à 62,2% par le biais d'achats de titres sur le marché. PPR précise que ces opérations ont été effectuées au prix de revient moyen de 87,90 euros par action.TotalFinaElf, qui vient d'engager les premières opérations de développement du champ géant de Dalia en Angola, gagne 1,07% à 122,8 euros. La compagnie publie demain ses résultats du premier trimestre, à l'occasion de son assemblée générale. En dehors de l'indice, Alstom bondit de 22,57% à 2,77 euros, toujours soutenu par les rumeurs de contrats en Grande-Bretagne et les spéculations autour de la vente de sa division Transmission & Distribution. Les volumes ont été très étoffés avec plus de 10% du capital qui a changé de mains.En forte hausse dans la matinée sur des anticipation d'un bon chiffre d'affaires 2002-2003, Ubi Soft termine finalement en progression de 2,73% à 16,95 euros.Imerys s'adjuge 3,33% à 124 euros. Le groupe de matériaux de construction a enregistré une progression de 16,4% de son résultat net trimestriel à 39,7 millions d'euros. Le bénéfice d'exploitation ressort en hausse de 1,2% à 84,4 millions d'euros. Fort de ces résultats, Imerys se dit confiant pour l'ensemble de l'exercice 2003.A noter enfin Technip-Coflexip, qui gagne 1,89% à 72,85 euros. La société para-pétrolière a annoncé avoir remporté, en association avec la National Petroleum Construction Company d'Abu Dhabi, un contrat de 566 millions de dollars auprès de l'émirat.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :