Tokyo est repassé au-dessus des 10.000 points

 |  | 304 mots
Lecture 1 min.
Tokyo reprend espoir. Lundi, la Bourse japonaise a en effet repassé à la hausse la barre des 10.000 points. Un seuil symbolique qu'elle n'avait plus franchi depuis le 26 août 2002. Gagnant 1,72%, le Nikkei a terminé la séance à 10.032,97 points.Selon les courtiers, ce sont les espoirs de reprise économique aux Etats-Unis, dont les exportations japonaises devraient tirer profit, qui ont soutenu la hausse. "La performance solide de Wall Street [vendredi] malgré la panne électrique géante a mis en lumière la tendance de fond d'une hausse actuelle des marchés", ajoute Tsuyoshi Segawa, stratégiste chez Shinko Securities.Anticipant traditionnellement les espoirs de reprise économique, les sidérurgistes se sont distingués. JFE, qui attend un bénéfice annuel récurrent en hausse de 77%, a gagné 5,2%, tandis que Kobe Steel s'envolait de 7,5%.Autre grands gagnants de la journée: les établissements financiers, dont les performances pourraient nettement s'améliorer. Le numéro un japonais, Mizuho, a progressé de 6,4% et son dauphin Sumitomo-Mitsui Financial Group de 6,5%. Mais la palme est revenue à la quatrième banque du pays, UFJ, avec une hausse de 9,9%.La question est maintenant de savoir si le mouvement sera suffisant pour maintenir Tokyo au-dessus des 10.000 points. Oui, répond Naohiko Sasaki, gestionnaire de fonds chez Kokusai Asset Management, qui voit le marché "consolider sa position et continuer de progresser".Néanmoins, certains se montrent plus réservés, à l'image de Tsuyoshi Segawa. "Même si l'optimisme se renforce vis-à-vis de l'économie japonaise, encourageant les investisseurs à acheter des actions, ces derniers demeurent réalistes et cela transparait dans la faiblesse du secteur de la distribution", tempère-t-il. De fait, souffrant d'un été froid et pluvieux, le distributeur Aeon a revu à la baisse ses perspectives de résultats. Son titre a plongé de 5,2%, entraînant avec lui les autres acteurs du secteur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :