Légère consolidation

 |  | 364 mots
Lecture 2 min.
Le discours d'Alan Greenspan sur l'économie et la politique monétaire de la Fed devant la Chambre des représentants n'a pas rassuré les investisseurs. L'homme fort de la Reserve Federale a précisé qu'il disposait encore d'une marge de manoeuvre suffisante au niveau des taux d'intérêt pour relancer la machine économique. Alan Greenspan a également indiqué qu'il tablait sur une croissance de 2,5% à 2,75% cette année pour les Ets-Unis (lire). Ces propos n'ont pas permis au marché parisien de renouer avec la hausse. A la clôture, le CAC 40 abandonne 0,34% à 3.179 points, dans des volumes d'échanges de moins de 2,4 milliards d'euros pour l'ensemble de la cote. A Londres, le Footsie recule de 0,52%, tandis qu'à Francfort, le Dax ne gagne plus que 0,05%. L'euro continue de céder du terrain face au billet vert. Il faut désormais 1,124 dollar pour un euro.AGF signe la meilleure performance du CAC 40 avec un gain de 4,48% à 41,27 euros. Le groupe d'assurance a confirmé l'ouverture des négociations exclusives avec le Crédit Foncier de France pour la cession de sa participation (72%) dans Entenial. La cotation d'Entenial est suspendue jusqu'à demain.A Paris, les valeurs technologiques, en ordre dispersé ce matin, sont désormais toutes dans le vert : STMicroelectronics gagne 2,21% à 20,78 euros. Cap Gemini avance de 3,42% à 35,1 euros. Selon Les Echos, la SSII s'apprête à lancer un plan social en France : 3% des effectifs serait menacé. Orange avance de 0,53% à 7,6 euros et Alcatel prend 0,61% à 8,27 euros.Vivendi Universal est stable (+0,06% à 16,19 euros). La cession des actifs dans le divertissement fait toujours l'actualité. Hier, on apprenait que Liberty Media souhaitait l'ouverture de négociations exclusives sur VUE. Aujourd'hui, c'est la MGM qui menace de quitter les enchères si elle n'obtient pas davantage d'informations sur le dossier.Bouygues gagne 0,62% à 24,52 euros. Le groupe s'apprêterait à céder sa filiale de distribution d'eau South East Water.Pechiney progresse de 0,11% à 43,55 euros. Le groupe semble bien déterminer à contrer l'offre hostile d'Alcan. Selon la presse d'hier, le groupe de Jean-Pierre Rodier souhaiterait se rapprocher d'un de ses partenaires, tel que Corus, afin de barrer la route au Canadien.Enfin, Rexel publie son chiffre d'affaires semestriel après la clôture. Le titre avance de 5% à 30,45 euros. Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :