En baisse sans conviction

 |  | 449 mots
Lecture 2 min.
L'équivalent d'une demi-séance: aujourd'hui, seulement 1,65 milliard d'euros ont été échangés sur le CAC 40. Une atonie liée à la fermeture des marchés américains pour la fête nationale du 4 juillet. Petite journée et donc petite baisse. L'indice s'enfonce de 0,64 % à 3.072,40 points. A Londres, le Footsie plie de 0,08 % et, à Francfort, le Dax perd 0,70 %. Sur le marché des changes, le dollar poursuit son rebond à 1,1480 pour un euro, contre 1,1485 jeudi soir à New York.Le regain de forme du billet vert profite aux actions des groupes qui facturent une grande partie de leur chiffre d'affaires en dollars. Accor progresse ainsi de 1,34 % à 32,47 euros. LVMH monte de 1,10 % à 44,09 euros. Sodexho Alliance prend 0,12 % à 24,58 euros. Le groupe de restauration collective publie mercredi prochain son chiffre d'affaires du troisième trimestre de l'exercice 2002-2003. Total grignote 0,31 % à 129,90 euros. Le titre du pétrolier est également soutenu par l'annonce de la découverte d'un gisement significatif de gaz en mer du Nord et par l'anticipation d'un accord mettant fin à la grève générale au Nigéria.Sur le SRD, Oberthur Card Systems avance de 7,06 % à 4,70 euros. Le fabricant de cartes à puce a remporté une nouvelle commande de 6,5 millions de cartes SIM pour téléphones mobiles auprès de l'opérateur chinois China Unicom. Cette commande s'ajoute à celle de 6 millions de cartes annoncée en mai dernier.SRTéléperformance gagne 7,20 % à 13,10 euros.Dans le vert les trois-quarts de la séance, Vivendi Universal cède au final 0,25 % à 15,95 euros. La presse rapporte que le texte de la décision arbitrale du tribunal de New York accordant 20,55 millions d'euros d'indemnités de départ à Jean-Marie Messier a peu de chance d'être annulé. Il contient un document signé par Jean-René Fourtou, actuel PDG de VU, par lequel il s'engage à ne pas initier d'actions judiciaires en France et aux Etats-Unis pour remettre en cause l'accord d'arbitrage. L'Association de défense des actionnaires minoritaires se saisit de l'affaire.Plus forte baisse du SRD, Soitec dévisse de 21,45 % à 4,32 euros. Le fabricant de plaques de silicium pour les semi-conducteurs attend un résultat opérationnel négatif au premier semestre de son exercice 2003-2004, en raison d'un décalage dans certaines livraisons.France Télécom perd 1,29 % à 21,38 euros. L'opérateur a indiqué ce matin qu'aucun projet de privatisation n'était en cours. Bercy avait annoncé un peu plus tôt que le gouvernement élaborait un projet de loi visant à maintenir les garanties des quelque 100.000 personnes de l'entreprise bénéficiant du statut de fonctionnaire, et ce "quelles que soient les évolutions du capital" du groupe. Orange baisse de 3,01 % à 7,40 euros et Wanadoo de 2,03 % à 5,80 euros. Le titre du groupe Internet a été dégradé à performance en ligne par Goldman Sachs.Olivier Pinaud Copyright Investir

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :