Le CAC gagne 1,79%, EADS et TF1 en vue

 |  | 760 mots
Lecture 4 min.
Après un début de séance en hausse de plus de 1%, le marché parisien a gagné plus de 2% au plus fort de la séance, porté par la hausse de l'indice Ifo (lire) du climat des affaires outre-Rhin qui laisse entrevoir une reprise de la croissance en Allemagne. L'ouverture mitigée des places américaines a un temps pesé sur la tendance parisienne mais le rebond de Wall Street en fin de séance permet au CAC 40 de clore cette journée sur une hausse de 1,79% à 3.164,93 points, dans un volume d'affaires estival de 2,18 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice, dont 1,86 milliard sur les valeurs de l'indice. Le Dax avance de 1,59% et le Footsie gagne 0,4%. Sur le marché des changes, le dollar se reprend légèrement à 1,1485 pour un euro, contre 1,1508 vendredi soir. Plus forte hausse du CAC 40, Egalement bien orienté, EADS progresse de 4,54% à 12,89 euros. La maison-mère d'Airbus a accusé une perte nette de 66 millions d'euros au premier semestre, contre un bénéfice de 91 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation s'inscrit en baisse de 24% à 592 millions d'euros. Ces résultats sont globalement meilleurs qu'attendu par les analystes.TF1 s'adjuge 3,2% à 28,73 euros avant la publication après la clôture de ses comptes semestriels. Dans le même secteur M6 s'octroie 2,97% à 24,95 euros. La chaîne de télévision a fait état d'une croissance de 24,1%, à 81,9 millions d'euros, de son bénéfice net sur les six premiers mois de l'exercice 2003. "Les résultats du premier semestre permettent d'anticiper une croissance du résultat net annuel du groupe M6, dont le montant dépendra de la tenue du marché publicitaire TV du deuxième semestre", précise la direction du groupe audiovisuel.Contre la tendance, Renault recule de 1,2% à 49,2 euros. J.P. Morgan a annoncé avoir été chargé de placer 24,2 millions de titres du constructeur automobile pour le compte de l'Etat. Le reclassement est déjà souscrit, mais le livre reste ouvert, indique-t-on sur le marché. Les titres sont offerts entre 48,65 et 49,15 euros, précise la banque. Ce placement représente environ 8,5% du capital de Renault. Peugeot cède 3,02% à 38,15 euros.Wanadoo recule finalement de 0,34% à 5,9 euros. Le fournisseur d'accès à internet a dégagé un bénéfice d'exploitation de 60 millions d'euros au premier semestre, contre une perte de 4 millions sur la période correspondante de 2002. L'excédent brut d'exploitation ressort à 109 millions contre 28 millions. Le chiffre d'affaires ressort à 1,22 milliard d'euros, contre 918 millions un an plus tôt. Le groupe maintient ses prévisions pour 2003.Autre filiale de France Télécom, Orange avance de 1,43% à 7,79 euros, à la veille de l'annonce de son chiffre d'affaires semestriel. Son concurrent espagnol Telefonica Moviles a dégagé un bénéfice semestriel supérieur aux attentes, tandis que le britannique Vodafone dit avoir gagné 2,5 millions de nouveau abonnés sur les six premiers mois de son exercice 2003-2004. France Télécom, qui publiera, demain, son activité semestrielle, prend 2,29% à 21,48 euros.Vivendi Universal avance de 2,33% à 16,27 euros. VU a annoncé que le britannique Vodafone avait mis fin, avec un préavis de six mois, à son engagement de ne pas acquérir de titres du groupe français. Cette annonce intervient alors que le numéro un mondial de la téléphonie mobile, qui a déjà manifesté son intérêt pour SFR (filiale mobile de Cegetel), n'est toujours pas parvenu à véritablement s'implanter sur le marché français.Lagardère, qui détient 15,07% du capital d'EADS, avance de 1,29% à 39,36 euros. Le groupe a vu son chiffre d'affaires reculer de 10,4%, à 5,8 milliards d'euros, au premier semestre. L'activité de la branche média accuse un repli de 1,1% à 3,86 milliards. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires de cette dernière progresse de 4,3%. Le groupe souligne que, en dépit de sa forte incidence sur les facturations, la baisse du dollar aura un impact limité sur la profitabilité de Lagardère Média en 2003, dans la mesure où les activités exposées au risque dollar sont localisées aux Etats-Unis. Air Liquide gagne 2,73% à 135,3 euros. Le spécialiste des gaz industriels a fait état d'une croissance de 6,8%, à 4,2 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au premier semestre. Hors change, effet gaz naturel et hors périmètre de la consolidation du Japon, la hausse ressort à 4,4%. Le groupe a par ailleurs annoncé prévoir une progression de son activité et de ses résultats cette année.Enfin, Infogrames s'envole de 11,25% à 5,34 euros à quelques jours de la publication de ses comptes annuels et sur des rumeurs de refinancement de la dette.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :