Swiss termine sa première année dans le rouge

 |  | 333 mots
Lecture 2 min.
Pour sa première année d'activité, Swiss affiche un chiffre d'affaires consolidé de 4,278 milliards de francs suisses (2,914 milliards d'euros). Mais la toute jeune compagnie helvétique, issue de la fusion de la compagnie régionale Crossair et d'une partie des activités de la compagnie nationale en faillite Swissair, annonce pour 2002 une perte nette de 980 millions de francs suisses (667,5 millions d'euros). Hors éléments exceptionnels, la perte est ramenée à 658 millions de francs suisses.Swiss estime cependant que ce résultat "est globalement meilleur que prévu initialement", sans donner d'éléments de référence, malgré des dépenses extraordinaires qui ont pesé sur le résultat. Selon la compagnie, le coût de la fusion et le lancement de la marque Swiss ont notamment entraîné des dépenses exceptionnelles de développement se chiffrant à environ 180 millions francs suisses. Dans un communiqué cité par l'AFP, la compagnie explique que les amortissements exceptionnels de la flotte d'avions ainsi que les frais intervenus dans le cadre du sursis de l'ensemble du groupe SAirGroup ont aussi provoqué une aggravation des pertes.La compagnie helvétique, qui indique avoir transporté plus de 11 millions de passagers en 2002, ne formule aucune prévision pour l'exercice en cours. Mais le 25 février dernier, Swiss annonçait que, "en raison de la détérioration constante de la conjoncture économique et de la persistance de la crise affectant le secteur aérien mondial", elle ne serait pas "en mesure d'équilibrer ses comptes en 2003, objectif qu'elle s'était fixé." Le même jour, Swiss annonçait la suppression probable de 700 emplois et la réduction de sa flotte de 20 avions sur un total de 132 appareils, pour faire face à la chute du nombre de passagers. Le titre Swiss, qui avait chuté de plus de 80% depuis le début de l'année, bondit de 23,50% en fin de journée à la Bourse de Zürich, à 4,94 francs suisses. Une hausse spectaculaire qui tient notamment à la très faible liquidité de l'action.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :