Feu vert de Bruxelles au mariage Pfizer-Pharmacia

1 mn

La fusion des deux géants américains de la pharmacie, Pfizer et Pharmacia, avait été approuvée fin 2002 par leurs actionnaires respectifs. Mais la Commission européenne avait émis des doutes sur la compatibilité de cette fusion avec les règles européennes de la concurrence, en raison de la position des deux groupes sur les marchés du Vieux continent.Ces doutes viennent d'être dissipés. Jeudi, "la Commission européenne a autorisé l'acquisition de Pharmacia par Pfizer dans le cadre d'une opération qui donne naissance à la plus grande entreprise pharmaceutique du monde", a indiqué l'exécutif européen dans un communiqué. Le nouvel ensemble affiche un chiffre d'affaires combiné de 47,9 milliards de dollars (2002). Mais la Commission ne donne son feu vert qu'à certaines conditions, qui ont été acceptées par Pfizer et Pharmacia. Pour convoler en justes noces, les deux mariés sont contraints à des cessions.Pharmacia s'est engagé à céder deux produits traitant les troubles de l'érection. Bruxelles craignait sans cela que la commercialisation future de ces médicaments ne renforce encore la position quasi monopolistique détenue par Pfizer en Europe grâce au Viagra.D'autre part, le Darifenacin, actuellement en dernière phase de développement chez Pfizer, devra lui aussi être cédé. Traitant l'incontinence urinaire, ce composé aurait aussi renforcé la position des deux laboratoires qui détiennent, dans ce domaine, 40 à 100 % des parts de marché en Europe.Les deux groupes américains ont par ailleurs accepté de se séparer du produit Ketensin qui leur aurait permis de dominer le marché des hypertenseurs de synthèse aux Pays-Bas. Et en Allemagne, Pfizer et Pharmacia vont se séparer du Parkemoxin, un médicament pour animaux. En fin d'après-midi, à Wall Street, Pharmacia gagne 2,59 % et Pfizer 2,08 %.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.