Le marché parisien rebondit de 0,96%

 |  | 595 mots
Lecture 3 min.
Après une ouverture dans le rouge, le marché parisien s'est vigoureusement repris dans la matinée. La publication de l'indice national d'activité de la Fed de Chicago, en légère progression au mois de juin, a toutefois pesé sur la tendance. Mais en fin de séance, un courant acheteur a permis au CAC 40 de terminer en hausse de 0,96% à 3.172 points. Le Footsie est stable et le Dax perd 0,1%. Sur le marché des changes, le dollar se reprend légèrement et passe sous la barre des 1,14 dollar à 1,1372 dollar.Les investisseurs attendent encore une donnée macro-économique à 20 heures, le Livre Beige de la Fed. Ce document, qui fait le point sur l'évolution de l'économie au cours des deux mois écoulés, sert de référence au conseil de la Fed dans l'élaboration de sa politique monétaire.Plus forte hausse du CAC 40, Alcatel progresse de 5,19% à 8,72 euros au lendemain d'un gain de 6%. Le groupe, qui a annoncé son retour à la rentabilité opérationnelle au deuxième trimestre, bénéficie en outre du relèvement par Morgan Stanley et Lehman Bothers de leurs objectifs de cours. Le premier passe de 4,50 à 5,50 euros et le second de 5,70 à 7 euros.France Télécom prend encore 4,52% à 22,68 euros après avoir présenté des perspectives supérieures aux attentes du marchés. Citigroup a porté son objectif de cours sur le titre de 21,80 à 22,50 euros.En hausse de 4,28% à 13,9 euros, EADS bénéficie également de résultats semestriels meilleurs que prévu. Le responsable du groupe pour la Chine a déclaré à l'agence Reuters que la maîtrise du Sras aidant, le calendrier 2003 des livraisons d'Airbus sera respecté.Contre la tendance, Vivendi Universal recule de 2,6% à 15,71 euros. Metro-Goldwyn-Mayer n'est plus candidat au rachat des actifs américains de VU dans le divertissement, dont il juge le prix trop élevé. Le studio hollywoodien avait récemment relevé son offre de 11,5 à 12,5 milliards de dollars. Quatre candidats restent en lice : Liberty Media, un groupe réuni autour d'Edgar Bronfman Jr, Viacom et NBC, filiale de General Electric. Le premier opérateur américain de télévision par câble, Comcast, envisagerait également de faire une offre, selon des sources proches du dossier.Michelin est également à la peine au lendemain de ses comptes semestriels et abandonne 4% à 31,47 euros. Wavecom progresse de 5,43% à 10,49 euros. Le fabricant de modules pour téléphones mobiles a annoncé avoir été sélectionné par le chinois CEC Telecom pour lui fournir sa technologie sans fil destinée à équiper un téléphone multimédia avec caméra intégrée.Vallourec progresse de 0,6% à 58,6 euros. Le fabricant de tubes en acier a réalisé un chiffre d'affaires de 1,19 milliard d'euros au premier semestre, en baisse de 6%. Sur le seul deuxième trimestre, l'activité recule de 4,6% à 616,8 millions d'euros. Vallourec précise que ces chiffres sont conformes à ses prévisions. Le groupe ajoute que, en données pro forma, le recul serait de 15,4% sur le semestre et de 14,9% au deuxième trimestre.Gemplus recule de 4% à 1,2 euro. Le fabricant de cartes à puce a accusé une perte nette de 82,4 millions d'euros au deuxième trimestre, à comparer avec un déficit de 123,1 millions sur la même période de l'an dernier. Le chiffre d'affaires ressort à 172,4 millions d'euros, contre 209,8 millions un an plus tôt. Le groupe n'a pas fourni de prévisions sur l'ensemble de l'exercice.Enfin, Ubi Soft s'apprécie de 5,35% à 18,5 euros. Dans une insertion au BALO, l'éditeur de jeux vidéo fait état d'un chiffre d'affaires de 66,5 millions d'euros au premier trimestre 2003-2004, en hausse de 107% . Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :