Le CAC 40 gagne 0,13%, Alcatel s'envole de 20,8%

3 mn

Après avoir passé la barre psychologique des 3.200 points en cours de séance, le CAC 40 a réduit sa progression dans l'après-midi alors que les marchés américains étaient mitigés. A la clôture, l'indice progresse de 0,13% à 3.174,03 points dans un volume d'échanges supérieur à 3 milliards d'euros. Au même moment, le Dow Jones est stable à 8.785 points et le Nasdaq progresse de 0,4% à 1.452 points. En Europe, le Dax s'octroie 1,43% mais le Footsie concède 0,14%. Après un nouveau plus haut face au dollar lors de l'annonce de la hausse de 0,7% des ventes au détail américaines de décembre, l'euro a subi des prises de bénéfices. En fin de journée, l'euro cote 1,05740 dollar, contre 1,059 dans l'après-midi. Plus forte hausse du CAC 40, Alcatel flambe de 20,86% à 6,72 euros avec près de 90 millions de titres échangés, soit plus de 7% du capital. Le groupe a annoncé dans un communiqué que son résultat opérationnel du quatrième trimestre devrait être à l'équilibre "même après des provisions sur stocks d'un montant de 150 millions d'euros". Le chiffre d'affaires devrait croître de 25 à 30% par rapport au troisième trimestre, à environ 4,5 milliards d'euros. Sur l'ensemble de 2002, les ventes ont totalisé 16,5 milliards d'euros, contre 25,35 milliards en 2001. France Télécom termine en baisse de 2,29% à 23,45 euros. L'opérateur va lancer son émission obligataire de 3 milliards d'euros jeudi. Cet emprunt devrait comporter une tranche à 30 ans si la demande est là. Sa filiale Wanadoo s'adjuge 7,07% à 5,15 euros après avoir annoncé une hausse de 33% de son chiffre d'affaires en 2002. Le fournisseur d'accès à Internet, qui comptait 8,53 millions de clients en Europe à fin 2002 (+41%) a confirmé que son excédent brut d'exploitation "devrait être dans la fourchette supérieure du consensus des analystes". Pour 2003, Wanadoo table sur une croissance de 25 à 30% de son chiffre d'affaires et sur un excédent brut d'exploitation multiplié par trois.STMicroelectronics grignote 0,48% à 20,84 euros. Goldman Sachs a abaissé son opinion sur le secteur européen des semi-conducteurs d'"attractif" à "neutre". Toutefois, les analystes se disent confiants dans les résultats trimestriels d'Intel, qui seront publiés après la clôture de Wall Street.TotalFinaElf recule de 0,3% à 130,90 euros dans le sillage du britannique BP. Ce dernier a annoncé que sa production de pétrole et de gaz avait augmenté de 3% l'an dernier, conformément à ses prévisions récemment révisées à la baisse. A Londres, le Brent livraison février cède 22 cents (-0,7%) à 29,98 dollars le baril.Lafarge cède 2,27% à 71,10 euros. Merrill Lynch a abaissé sa recommandation sur le titre de "neutre" à "vendre". De son côté, Pinault-Printemps-Redoute enregistre la plus forte baisse du CAC 40 avec un repli de 2,98% à 66,8 euros. Le groupe publiera son chiffre d'affaires annuel jeudi.Faurecia progresse de 2,44% à 42 euros. Le groupe a annoncé une hausse de 2,5%, à 9,86 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires en 2002. Sur le quatrième trimestre, il progresse de 9,2% à 2,59 milliards. L'équipementier automobile, filiale de Peugeot, précise que l'effet de change a été négatif de 1,4% sur l'ensemble de l'année, et de 2,6% au quatrième trimestre.Enfin, Seb avance de 2,72% à 86,8 euros. Le groupe a fait état d'une croissance de 34,5% de son chiffre d'affaires 2002 à 2,49 milliards d'euros. A périmètre constant, la hausse ressort à 8,6%. Le fabricant de petit électroménager indique avoir dépassé l'objectif de chiffre d'affaires qu'il s'était initialement fixé.Johan Deschamps Copyright Invest

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.