Le CAC retrouve le chemin de la hausse

 |  | 628 mots
Lecture 3 min.
Paris renoue enfin avec la hausse. Après huit séances consécutives de baisse, le marché parisien met enfin un terme à cette spirale infernale. Les investisseurs ont été rassurés par la bonne tenue des places américaines et ont apprécié les statistiques économiques, même si elles ne sont pas franchement positives. Les dépenses de construction d'août augmentent de 0,2% tout comme au mois de juillet mais on attendait une progression de 0,4 %. L'indice ISM de l'activité manufacturière de septembre ressort à 53,7 contre 54,7 en août. La bonne nouvelle provient de la composante des prix de l'indice ISM. Celle-ci est en augmentation, ce qui éloigne les craintes d'une économie déflationniste.Forts de cette nouvelle, les investisseurs ont profité de la faiblesse des cours pour réaliser des achats à bon compte. Au final, le CAC 40 progresse de 1,2 % à 3.172 points, au plus haut du jour. Le volume d'affaires totalise 3,82 milliards d'euros sur le SRD, dont 3,24 milliards sur les valeurs de l'indice. Le Footsie gagne 1,68% et le Dax gagne 1,22%. L'euro est également à la fête. Il s'inscrit ce soir au-dessus de la barre des 1,17 dollar à 1,1705. Plus forte hausse du CAC 40, France Télécom progresse de 4,2% à 20,58 euros, au lendemain de la sortie d'Orange de l'indice. Ce dernier prend 3,31% à 9,04 euros. Vivendi Universal prend 3,82% à 15,78 euros. Le groupe s'est refusé à commenter les informations du Wall Street Journal selon lesquelles il serait proche d'un accord sur la vente de son réseau câblé, Newsworld International, à un groupe d'investisseurs conduit par l'ex-vice président des Etats-Unis, Al Gore, pour 70 millions de dollars.EADS gagne 0,83% à 13,35 euros. La Malaisie devrait bientôt finaliser une commande de six gros porteurs A 380-800 annoncée en cours d'année, a déclaré un responsable d'Airbus.Les constructeurs automobiles sont généralement en baisse en raison de la faiblesse du dollar. Par ailleurs, selon la presse allemande, Volkswagen risque de voir son bénéfice d'exploitation reculer de plus de 50% cette année. Peugeot termine en légère baisse de 0,08 % à 36,46 euros et Renault gagne 1,77% à 51,7.Sanofi-Synthélabo termine en définitive sur un gain de 0,86% à 52,65 euros. Le groupe pharmaceutique a annoncé avoir saisi la Commission des opérations de Bourse à la suite d'une note d'analyste au "caractère trompeur" publiée par DKW. De son côté, Aventis grignote 0,65% à 44,84 euros.Bull recule de 5,71% à 0,66 euro. Mario Monti a annoncé que Bruxelles avait décidé de saisir la Cour de Justice de l'Union européenne pour le non remboursement du prêt de 450 millions d'euros consenti par la France au groupe informatique. A contrario, Alstom s'octroie 1,99% à 2,56 euros. Air France cède encore 1,75% à 12,89 euros. Les boursiers s'interrogent sur l'évolution du titre alors que le rachat de KLM se fera par échange d'actions. A Amsterdam, le titre de la compagnie néerlandaise recule de plus de 3% sous l'effet de prises de bénéfices.SR Teleperformance avance de 4,04% à 14,15 euros. Le spécialiste des centres d'appels a rassuré en publiant des résultats stables au premier semestre. Le bénéfice net avant survaleurs progresse de 5% à 19,8 millions d'euros.Neopost s'adjuge 3,22% à 41,08 euros. Le spécialiste des systèmes d'affranchissement a annoncé une croissance de 42,2%, à 44,8 millions d'euros, de son bénéfice net au premier semestre. Le résultat d'exploitation progresse de 23,2% à 76,9 millions. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe confirme son objectif d'enregistrer un bénéfice d'au moins 80 millions d'euros, contre 70 millions en 2002.Dassault Aviation cède 1,06% à 281 euros. Le groupe a publié un résultat net de 141 millions d'euros au premier semestre, contre 145 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation recule à 189 millions d'euros contre 223 millions. Si les comptes sont en baisse, en raison de la crise du secteur aérien, l'activité de défense permet de résister au marasme qui frappe l'aviation civile. Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :