Paris à contre courant de Wall Street

 |  | 524 mots
Lecture 2 min.
La Bourse de Paris résiste à la baisse des marchés américains. Alors que Wall Street évoluait dans le rouge (-0,46 % pour le Dow Jones et le Nasdaq 0,39 %), le CAC 40 a fini dans le vert. L'indice gagne 0,42 % à 3.092,09 points avec un peu plus de 2 milliards d'euros échangés. Même résistance à Londres, où le Footsie avance de 0,45 %. En revanche, à Francfort, le Dax baisse de 0,37 %. Sur le marché des changes, le dollar progresse à 1,1502 pour un euro.En baisse après l'annonce d'une forte dégradation du taux de chômage aux Etats-Unis, au plus haut depuis neuf ans, le CAC 40 s'est redressé à la suite d'un indice ISM des services remontant à 60,6 contre 54,5 en mai, le meilleur chiffre depuis près de trois ans.Ce matin, Wim Duisenberg a présenté le rapport annuel de la Banque Centrale Européenne devant les parlementaires européens. Le président de la BCE a notamment déclaré que la perspective favorable d'évolution des prix n'avait pas varié depuis la dernière réunion du conseil des gouverneurs. Il a par ailleurs estimé que l'inflation devrait baisser de façon significative sous les 2 % l'an prochain et indiqué qu'il ne percevait pas de signe de déflation dans la zone euro. Un discours qui laisse penser que la BCE ne baissera pas ses taux jeudi prochain. Ce qui ne constitue pas une surprise.Plus forte hausse du CAC 40, EADS gagne 4,82 % à 11,52 euros. L'action profite de la remontée du dollar, tout comme Sodexho Alliance (+ 4,29 % à 24,55 euros) ou bien encore Renault (+ 2,16 % à 47,79 euros). Sur le SRD, Valeo monte de 3,82 % à 31,25 euros et Pechiney bondit de 5,38 % à 33,72 euros. Le titre du groupe d'aluminium retrouve ainsi son plus haut niveau depuis plus de 6 mois. Il est soutenu par des rumeurs d'OPA du canadien Alcan ou du norvégien Norsk Hydro.Vivendi Universal progresse de 1,20 % à 15,99 euros. Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur le titre de "sous-pondérer" à "pondération en ligne". Par ailleurs, Jean-Marie Messier a demandé à la justice new-yorkaise de confirmer le jugement d'un tribunal arbitral ordonnant à Vivendi de lui verser 20,55 millions d'euros d'indemnités.Cap Gemini s'adjuge 0,84 % à 31,32 euros. Dans un entretien au Times, le président de la première SSII mondiale, Electronic Data Systems, estime que la demande et les contrats pour les produits et services de haute technologie repartent lentement.En baisse, Total perd 0,99 % à 129,50 euros, affecté par les grèves au Nigéria, qui menacent les exportations de l'Opep.Autres replis, celui de L'Oréal (- 1,42 % à 59,05 euros) ou de TF1 (- 2,59 % à 26,66 euros), le plus fort du CAC 40. Selon L'Express, le groupe de télévision pourrait prendre une participation de 15 à 20 % dans Canal Plus.Sur le SRD, Alstom cède 0,67 % à 2,97 euros. Les actionnaires du groupe ont voté à 98,1 % en faveur de l'augmentation de capital de 600 millions d'euros, assurant ainsi sa structure financière à court terme. La direction d'Alstom a en outre indiqué qu'elle ne verserait pas de dividende au titre de l'exercice 2002-2003.Enfin, Altadis abandonne 4,05 % à 21,54 euros. Une fumeuse a obtenu la nomination d'un expert médical pour établir le lien entre sa consommation de tabac et sa dépendance, dans le cadre de poursuites qu'elle entend engager à l'encontre du fabricant.Olivier Pinaud Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :