Le CAC 40 corrige une nouvelle fois, Wall Street dans le rouge

2 mn

Nouveau repli à la Bourse de Paris. Repassé dans le vert en début d'après-midi, le CAC 40 finit en baisse de 0,43 % à 2.758,65 points. Le Footsie recule de 0,15 % et le Dax de 0,49 %. Même tendance à Wall Street. Le Dow Jones perd 1,10 % et le Nasdaq 0,82 %. L'euro regagne du terrain face au billet vert, et repasse au-dessus de 1,08 dollar.Les statistiques américaines du jour sont mitigées. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé à 377.000, contre 389.000 attendues par les économistes. Les ventes au détail ont plié de 0,9% le mois dernier mais, en excluant l'automobile, la progression ressort à 1,3%, du jamais vu depuis septembre 2000. Il reste que les ventes de voitures accusent une chute de 7,5%, soit leur plus forte baisse depuis novembre 2001. Cependant la prudence perdure à la veille de la présentation du deuxième rapport des inspecteurs en désarmement de l'Irak devant le Conseil de sécurité de l'ONU.A Paris, quelques valeurs tirent leur épingle du jeu. La Société Générale progresse de 3,53 % à 50,2 euros. La banque a dégagé un bénéfice net de 1,39 milliard d'euros en 2002, en baisse de 35,1%, la rentabilité des fonds propres reculant de 15,5% en 2001 à 9,4% l'an dernier. Sur le dernier trimestre de l'exercice, le résultat net s'inscrit en repli de 17,6% à 364 millions d'euros, légèrement au-dessus des 359 millions anticipés par les analystes.Thomson reprend 3,76 % à 13,51 euros après une chute de 12,73% sur les cinq dernières séances. Autres rebond, ceux d'Axa (+1,87 % à 10,92 euros) et de Pinault-Printemps-Redoute (+ 1,12 % à 63,15 euros) au lendemain d'un recul de 5,59 %.Sur le SRD, Bull bondit de 7,46 % à 72 centimes. Le groupe informatique a annoncé une perte nette de 549 millions d'euros en 2002, contre 253 millions un an plus tôt. Toutefois, la perte a diminué à 24 millions au second semestre, contre 524 millions au premier.En revanche, Renault poursuit son dérapage : - 2,85 % à 37,84 euros. Goldman Sachs a dégradé le titre de "surperformance" à "performance en ligne". Les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 7% en Europe occidentale le mois dernier. La marque au losange enregistre la deuxième plus forte baisse (- 17,5%) derrière Fiat (-22,8%). Peugeot cède 0,27 % à 37,10 euros, alors que les ventes de PSA n'ont diminué que de 1% en Europe au mois de janvier.TotalFinaElf baisse de 0,77 à 116,50 euros. Les stocks américains ont pourtant chuté à leur plus bas depuis 1975. A Londres, le Brent livraison mars monte à 33,05 dollars le baril, plus haut depuis novembre 2000.Infogrames dévisse de 4,89 % à 3,50 euros. L'éditeur de jeux vidéo a accusé une perte nette de 37,4 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2002-2003, contre un bénéfice de 15,9 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation, avant dépréciations, ressort à 37,5 millions d'euros, en hausse de 19,8 %. Pour l'ensemble de l'exercice, Infogrames confirme ses objectifs de hausse de plus de 20% de son activité à taux de change constant. Son concurrent Ubi Soft lâche 2,83 % à 12 euros.Havas chute de 8,12 % à 3,17 euros. La marge brute du publicitaire a chuté de 11,6 % en 2002, à 1,98 milliard d'euros. Pour le seul quatrième trimestre, la baisse revient à 6,7 %. Publicis perd 3,85 % à 17,23 euros.Olivier PinaudCopyright Invest

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.