Wall Street termine en ordre dispersé

 |  | 601 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture en baisse de 0.31% à 9 293.80 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.53% à 1 677.23 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, recule de 0.16% à 1010.09 points.Du côté des valeurs, on retiendra Eastman Kodak, qui chute de 10.07% à 28.77 dollars. Le premier fabricant mondial de films photographiques a revu à la baisse ses prévisions de résultats pour le deuxième trimestre en raison de la faiblesse de son activité en Asie. Le groupe table sur une stabilité de son chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière et anticipe désormais un résultat d'exploitation de 25 à 35 cents par action contre 60 à 80 cents initialement prévus.Dans le secteur des logiciels, Oracle finit la séance en hausse de 0.52% à 13.42 dollars. Le numéro deux mondial des logiciels a relevé son offre sur PeopleSoft et propose désormais 19.5 dollars par action contre 16 dollars auparavant, soit un montant global de 6.3 milliards de dollars. PeopleSoft finit la séance en hausse de 4.55% à 17.93 dollars. Oracle précise qu'il va porter plainte contre PeopleSoft et J.D. Edwards pour avoir bloqué sa tentative d'OPA.Du côté des valeurs financières, Morgan Stanley finit la séance en repli de 5.60% à 46.89 dollars. La banque a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Les chiffres sont en baisse et inférieurs aux attentes des analystes. Les revenus sont en légère hausse à 5 milliards de dollars contre 4.97 milliards de dollars il y a un an et 5.14 milliards attendus par les analystes. Les bénéfices sont également en baisse à 599 millions de dollars, ou 55 cents par action, contre 448 millions de dollars, ou 72 cents par action, il y a un an et 68 cents par action attendus, en moyenne, par les analystes.Toujours dans le même secteur, Bear Stearns clôture en baisse de 2.99% à 80.01 dollars. L'établissement a publié des résultats en baisse mais supérieurs aux attentes des analystes pour le deuxième trimestre grâce à la bonne tenue de ses activités obligataires. Les revenus sont en baisse à 1.46 milliard de dollars contre 1.61 milliard il y a un an. Les bénéfices sont également en baisse à 280.4 millions de dollars, ou 2.05 dollars par action, contre 342.9 millions de dollar, ou 2.59 dollars par action, il y a un an. Après Circuit City hier, c'est au tour de Best Buy de reporter ses résultats pour le premier trimestre. Le numéro un de la distribution de produits électroniques a fait état d'une hausse de son chiffre d'affaires à 4.67 milliards de dollars contre 4.2 milliards un an plus tôt. A périmètre constant, les ventes progressent de 2.2%. Le bénéfice d'exploitation sur la période est de 69 millions de dollars, ou 21 cents par action, contre 79 millions de dollars, ou 24 cents par action, l'année dernière à la même époque. Best Buy a également maintenu ses prévisions de bénéfice pour l'ensemble de l'année entre 2.17 et 2.22 dollars par action. Le titre finit la séance en baisse de 1.18% à 43.65 dollars.Sur les changes, le dollar se reprend. L'euro finit la séance en forte baisse et passe sous la barre des 1.17 à 1.1690 contre 1.1795 la veille. La devise japonaise, de son côté, finit la séance en hausse face au billet vert et repasse sous la barre des 118 yens pour un dollar à 117.76 contre 118.12 mardi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent, le mouvement étant plus prononcé sur la fin de la courbe. Le 2 ans finit la séance à 1.23% contre 1.22% la veille. Le 5 ans se tend à 2.30% contre 2.22% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 10 points de base à 3.36%. Jean-François Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :