Le Dow Jones repasse sous les 8 000 points

 |  | 488 mots
Lecture 2 min.
Le Dow Jones clôture en baisse de 1.89%, sous la barre des 8 000 points, à 7 992.13 points. Le Nasdaq Composite recule de 2.10% à 1 340.78 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 1.78% à 848.12 points.Sur le front de l'économie, l'indice des directeurs d'achats de Chicago pour le mois de mars est ressorti en baisse à 48.4 contre 54.9 en février et 50.7 attendu par les économistes. Du côté de l'actualité des sociétés, on retiendra la forte baisse d'Altria, qui perd près de 7%.Du côté des valeurs, on retiendra Altria, qui chute de 6.75% à 29.96 dollars et s'inscrit au plus bas depuis deux ans et demi. L'agence de notation Standard & Poor's a fait savoir, vendredi soir, qu'elle pourrait abaisser la note de la dette d'Altria en raison des conséquences de la dernière décision de justice, qui condamne le groupe à payer 10 milliards de dollars de dommages et intérêts.Dans le secteur de la biotechnologie, ImClone Systems recule de 9.91% à 16.54 dollars. Le laboratoire a fait savoir qu'il repoussait la publication de ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l'ensemble de son exercice. ImClone précise qu'il doit reformuler une partie de ses comptes antérieurs à 2001 et prévoit de faire état d'une charge de 23.3 millions de dollars liée à ce retraitement comptable.Dans le secteur des transports, AMR progresse de 32.91% à 2.10 dollars. La maison-mère d'American Airlines précise qu'elle a trouvé un accord avec ses différents syndicats afin de réduire ses coûts et d'éviter, ainsi, de se placer sous la protection de la loi sur les faillites (Chapter 11). Du côté des valeurs financières, Wachovia cède 1.33% à 34.07 dollars. La banque précise que la SEC a ouvert une enquête concernant des achats d'actions de First Union et Wachovia de 1996 à 2001. La banque précise que ces achats ont été réalisés conformément aux lois en vigueur. Wachovia en profite pour relever ses prévisions de bénéfices pour le premier trimestre et table, hors éléments exceptionnels, sur un bénéfice par action de 76 à 78 cents contre 72 cents attendus par les analystes.Sur le marché des changes, le dollar s'inscrit en forte baisse dans la crainte de voir le conflit avec l'Irak s'enliser et après la publication de l'indice des directeurs d'achat de Chicago à un niveau décevant. L'euro finit la séance en hausse au-dessus de la barre des 1.09 à 1.0925 contre 1.0783 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, qui s'inscrit également en hausse, sous la barre des 118 yens pour un dollar, à 117.98 contre 119.83 vendredi.Sur les marchés obligataires, les taux profitent de la faiblesse des marchés d'actions et se détendent. Le 2 ans finit la séance à 1.50% contre 1.54% la semaine dernière. Le 5 ans se détend à 2.71% contre 2.81% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 9 points de base à 3.80%. Jean-François Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :