Wall Street termine en baisse

 |  | 485 mots
Lecture 2 min.
Le Dow Jones clôture en baisse de 0.91% à 8 980 points. Le Nasdaq Composite abandonne 1.44% à 1 603.97 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 1.45% à 975.92 points.Sur le front de l'économie, les stocks des grossistes ont baissé de 0.1% sur le mois d'avril contre une hausse de 0.4% en mars et de 0.2% attendue par les économistes.Du côté des valeurs, on retiendra Freddie Mac, qui chute de 16.05% à 50.26 dollars. Le numéro deux du crédit immobilier aux Etats-Unis a annoncé un important remaniement de son équipe dirigeante. La société, qui est en train de reformuler ses comptes pour les trois derniers exercices, précise que ces départs ne sont pas liés à de nouvelles anomalies comptables. Plusieurs établissements financiers ont cependant abaissé leurs recommandations sur le titre comme Banc of America et Merrill Lynch, qui passent d'"Achat" à "Neutre".Dans le secteur des télécoms, Motorola finit la séance en baisse de 2.36% à 8.68 dollars. L'équipementier a revu à la baisse ses prévisions de résultats pour le deuxième trimestre en raison d'une baisse de son activité en Asie pour cause de SRAS. Le groupe table désormais sur un chiffre d'affaires de 6 à 6.2 milliards de dollars contre 6.4 à 6.6 milliards de dollars initialement prévus. Les prévisions de bénéfices sont également revues à la baisse et Motorola table, hors éléments exceptionnels, sur l'équilibre financier contre un bénéfice par action de 3 à 5 cents auparavant.Dans le secteur de la défense, General Dynamics a annoncé le rachat de Veridian pour un montant de 1.5 milliard de dollars et 270 millions de dollars de reprise de dette. General Dynamics précise que l'acquisition de la société spécialisée dans les systèmes d'information contribuera immédiatement aux bénéfices du groupe. General Dynamics finit la séance en baisse de 2.07% à 67.19 dollars. Veridian, de son côté, s'adjuge 26.07% à 34.48 dollars.Dans le secteur des logiciels, Adobe Systems finit la séance en baisse de 5.07% à 35.40 dollars. L'éditeur souffre des commentaires de Smith Barney, qui abaisse sa recommandation sur le titre, passant de "Performance en ligne" à "Sous-performer". L'établissement estime que, sur ces niveaux de valorisation, le titre présente plus de potentiel de baisse que de hausse.Sur les changes, le dollar repart à la baisse dans le sillage des marchés d'actions La devise européenne finit la séance en hausse et repasse au-dessus de la barre des 1.17 à 1.1724 contre 1.1698 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en hausse à 118.15 contre 118.75 vendredi.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent et profitent également de la faiblesse des valeurs américaines. Le 2 ans finit la séance à 1.18% contre 1.24% en fin de semaine dernière. Le 5 ans se détend à 2.18% contre 2.26% la vendredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 8 points de base à 3.28%.Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :