Wall Street clôture en forte baisse

 |  | 466 mots
Lecture 2 min.
Le Dow Jones clôture en baisse de 3.61% à 8 214.68 points. Le Nasdaq Composite recule de 3.66% et passe sous la barre des 1 400 points à 1 369.78 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 3.53% à 864.23 points.Du côté des valeurs, on retiendra Altria, qui clôture en baisse de 4.14% à 33.59 dollars. Un tribunal de l'Illinois a condamné le groupe à payer 10 milliards de dollars de dommages et intérêts à un groupe de fumeurs. La justice estime que le groupe a trompé les consommateurs en sous-entendant que les cigarettes légères étaient moins nocives que les autres. Altria compte faire appel de ce jugement.Dans le secteur bancaire, Citigroup recule de 4.03% à 35.70 dollars. Le président du numéro un mondial du secteur, Sandy Weill, a fait la une de l'actualité ce week-end après avoir retiré sa candidature au conseil d'administration du NYSE ( New York Stock Exchange) pour y représenter les petits actionnaires. Les critiques sont venues, en particulier, d'Eliot Spitzer, procureur général de New York.Dans le secteur de la distribution, Wall-Mart recule de 3.93% à 52.52 dollars. Le numéro un mondial de la distribution a précisé qu'il tablait toujours sur une hausse de ses ventes sur les mois de mars et avril malgré un ralentissement le week-end dernier du, en grande partie, à ce que l'on appelle le "CNN Effect", les consommateurs étant restés chez eux pour suivre le développement du conflit avec l'Irak.Du côté des hausses, on relèvera Airborne, qui progresse de 8.15% à 18.05 dollars. Le groupe de messagerie confirme être en pourparlers avec DHL. Le groupe serait, en effet, sur le point de céder à DHL ses activités au sol.Toujours dans le même secteur, FedEx recule de 3.14% à 55.46 dollars. Le gouvernement américain a demandé le remboursement des 31.6 millions de dollars que la société avait perçus dans le cadre du plan d'aide suite aux attentats du 11 septembre. Le gouvernement souligne que FedEx avait surestimé ses pertes.Sur le marché des changes, le dollar, après le fort rebond de la semaine dernière, se retourne à la baisse dans le sillage des marchés d'actions. L'euro finit la séance en hausse et repasse au-dessus de la barre des 1.06 à 1.0633 contre 1.0538 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en hausse et repasse sous la barre des 121 yens pour un dollar à 120.79 contre 121.38 vendredi.Sur les marchés obligataires, après le fort mouvement de tension de la semaine dernière, les taux se détendent. Le 2 ans finit la séance à 1.66% contre 1.78% en fin de semaine dernière. Le 5 ans repasse sous le seuil psychologique des 3% à 2.94% contre 3.08% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 13 points de base et s'inscrit sous les 4% à 3.97%. Jean-Francois Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :