Wall Street déprime

 |  | 646 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture en baisse de 1.23% à 9 179.18 points. Le Nasdaq Composite recule de 1.70% à 1 648.69 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède de 1.53% à 994.67 points.Sur le front de l'économie, le déficit des comptes courants a atteint un niveau record à 131.11 milliards de dollars sur le premier trimestre 2003 contre 128.59 milliards de dollars au quatrième trimestre 2002 et 141.17 milliards attendus, en moyenne, par les économistes. Sur le marché de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué de 13 000 à 421 000 contre 434 000 la semaine dernière et 426 000 attendues par les analystes. Peu après l'ouverture, le Conference Board a publié l'indice avancé des directeurs pour le mois de mai, qui est ressorti en hausse de 1% contre une progression de 0.6% attendue par les investisseurs. A la mi-journée, l'indice de l'activité de la Réserve Fédérale de Philadelphie est ressorti en hausse à 4 pour le mois de juin contre -4.8 en mai et 5 attendu, en moyenne, par les économistes.Du côté des valeurs, on retiendra Micron Technology, qui recule de 2.60% à 12.74 dollars. Le fabricant de mémoires a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Ses pertes se sont creusées sur la période mais les chiffres sont supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires est en baisse à 733 millions de dollars contre 771 millions de dollars il y a un an. Les pertes sur le trimestre ressortent à 215 millions de dollars, ou 36 cents par action, contre 24 millions de dollars, ou 4 cents par action, il y a un an et 52 cents attendus, en moyenne, par les opérateurs. UBS Warburg change sa recommandation sur le titre, passant de "Réduire" à "Neutre".Le sous-traitant pour l'électronique Jabil Circuit finit la séance en baisse de 2.44% à 23.62 dollars après avoir publié ses résultats pour le troisième trimestre. Le chiffre d'affaires est en forte hausse à 1.2 milliard de dollars contre 850.6 millions de dollars il y a un an. Les bénéfices s'inscrivent en baisse à 4.5 millions de dollars contre 20.8 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 19 cents, soit un penny de mieux que les attentes de Wall Street.Du côté des valeurs financières, Lehman Brothers finit la séance en repli de 4.01% à 71.02 dollars. La banque d'investissement a publié des résultats en hausse et supérieurs aux attentes des analystes pour le deuxième trimestre. Les revenus sont en hausse à 2.3 milliards de dollars contre 1.66 milliard de dollars il y a un an et 1.72 milliard attendu par les analystes. Les bénéfices sont également en hausse à 437 millions de dollars, ou 1.67 dollar par action, contre 296 millions de dollars, ou 1.08 dollar par action, un an plus tôt et 1.17 dollar par action attendu par le marché.Du côté de la distribution, Bed Bath and Beyond clôture en baisse de 4.38% à 40.57 dollars. La chaîne de magasins a publié des résultats en forte hausse et supérieurs aux attentes. Sur le premier trimestre, les revenus sont en hausse de 15% à 893.9 millions de dollars. Les bénéfices ressortent également en hausse à 57.5 millions de dollars, ou 19 cents par action, contre 46.3 millions de dollars, ou 15 cents par action, un an plus tôt.Sur les changes, le dollar repart à la baisse. L'euro finit la séance en hausse et repasse au-dessus de la barre des 1.17 à 1.1724 contre 1.1690 la veille. La devise japonaise, de son côté, finit la séance en baisse face au billet vert et repasse au-dessus de la barre des 118 yens pour un dollar à 118.30 contre 117.76 mercredi.Sur les marchés obligataires, après plusieurs séances de tension, les taux se détendent. Le 2 ans finit la séance à 1.15% contre 1.23% la veille. Le 5 ans se détend à 2.24% contre 2.30% mercredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 2 points de base à 3.34%.Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :