Wall Street clôture en légère hausse

 |  | 568 mots
Lecture 3 min.
Le Président de la Réserve Fédérale a souligné que les perspectives économiques restaient incertaines aux Etats-Unis, tout en précisant qu'il n'était pas déraisonnable d'attendre un rebond de l'économie, dont l'ampleur et le calendrier restent, cependant, incertains. En ce qui concerne la déflation, Alan Greenspan a souligné qu'elle constitue un risque mais pas un danger imminent pour l'économie américaine.Le Dow Jones clôture en hausse de 0.28% à 8 516.43 points. Le Nasdaq Composite cède 0.08% à 1 489.87 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.40% à 923.42 points.Du côté des valeurs, on retiendra Hewlett-Packard, qui finit la séance en hausse de 5.22% à 17.94 dollars. Le groupe informatique a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Les revenus s'établissent à 18 milliards de dollars, au-dessus des attentes des analystes, qui tablaient sur 17.7 milliards de dollars. En base pro forma, les bénéfices ressortent à 877 millions de dollars, ou 29 cents par action, contre 27 cents par action attendus par les opérateurs. En ce qui concerne la seconde partie de l'exercice, le groupe table sur des revenus de 36.4 milliards de dollars correspondant, toujours en base pro forma, à un bénéfice par action de 62 cents. Altria finit la séance en hausse de 9.71% à 38.30 dollars. Une cour d'appel de Floride a rejeté un jugement de première instance, qui condamnait l'industrie du tabac à payer 145 milliards de dollars d'amende. La justice a précisé que l'action collective menée contre les industriels du tabac comportait des irrégularités et violait les lois de l'état de Floride.Dans le secteur de la distribution, Talbots finit la séance en hausse de 0.26% à 26.78 dollars. La chaîne de magasins de vêtements a publié ses résultats pour le premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en légère hausse à 395 millions de dollars contre 391.3 millions de dollars un an plus tôt. Les bénéfices sont en baisse, mais supérieurs aux attentes des analystes, à 29.4 millions de dollars, ou 51 cents par action, contre 35 millions de dollars, ou 57 cents par action, l'année dernière à la même époque. Talbots n'a pas souhaité faire de prévisions quant au trimestre à venir compte tenu de l'environnement économique.McDonald's, qui avait perdu 6.66% hier, finit la séance en hausse de 2.06% à 17.30 dollars. Le groupe profite des commentaires de Lehman Brothers, qui relève sa recommandation sur le titre, passant de "Pondération en ligne" à "Surpondérer".Cisco Systems finit la séance en repli de 1.81% à 15.70 dollars. Deutsche Bank a abaissé sa recommandation sur le titre, soulignant que la valorisation est élevée compte tenu de la croissance dans le secteur, qui reste limitée en raison des faibles dépenses d'investissement dans l'IT.Sur les changes, le dollar, bien orienté en début de journée, finit la séance proche des niveaux de la veille et loin des plus hauts enregistrés plus tôt. La devise européenne finit la séance en baisse à 1.1674 contre 1.1706 hier. La devise japonaise, de son côté, abandonne du terrain face au billet vert et repasse au-dessus de la barre des 117 yens pour un dollar à 117.28 contre 116.72 mardi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent légèrement. Le 2 ans finit la séance à 1.35% contre 1.27% la veille. Le 5 ans se tend à 2.38% contre 2.31% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 4 points de base à 3.41%. Jean-François VouillotCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :