Fin de séance positive

Bien orienté dans la matinée, le marché parisien a gagné plus d'un demi-point dans l'après-midi avant de céder du terrain après la publication de plusieurs statistiques américaines. Alors que les experts attendaient une hausse, les commandes de biens durables ont baissé de 1,8% en janvier aux Etats-Unis. Les inscriptions au chômage ont augmenté de 6.000 à 350.000 aux Etats-Unis durant la semaine achevée le 21 février, soit 2.000 de plus qu'attendu par les économistes. Enfin, l'annonce à 16 heures, d'un repli surprise de 1,7% des ventes de logements neufs en janvier aux Etats-Unis, a poussé le marché un bref instant en territoire négatif. Mais en fin de journée, le CAC 40 est reparti de l'avant et termine la séance sur un gain de 0,32% à 3.714 points, dans un volume d'affaires de 3,6 milliards d'euros échangés sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie gagne 0,17% à 4.515 points et, à Francfort, le Dax prend 0,31% à 4007 points. De son côté, l'euro s'échange à 1,2443 dollar contre moins de 1,24 dollar en milieu d'après-midi.Côté résultat, Lafarge progresse de 0,67% à 67,55 euros. Le premier cimentier mondial a annoncé une hausse de son bénéfice net à 728 millions en 2003, contre 456 millions en 2002. Le résultat d'exploitation courant recule à 1,93 milliard d'euros contre 2,13 milliards. Le chiffre d'affaires se contracte de 6,5% à 13,65 milliards d'euros. Le dividende est maintenu à 2,30 euros. Pour 2004, Lafarge vise une croissance soutenue de son résultat d'exploitation courant, hors effet de change.En revanche, Cap Gemini recule de 8,81% à 33,35 euros. La SSII a réduit sa perte nette à 197 millions d'euros en 2003 après un déficit de 514 millions en 2002. Le résultat d'exploitation progresse de 36% à 155 millions d'euros. Le chiffre d'affaires recule de 18,3% à 5,75 milliards d'euros. Pour l'exercice en cours, Cap vise un retour de la croissance de son chiffre d'affaires.Axa perd 1,07% à 18,53 euros. L'assureur a pourtant annoncé une hausse de 6% de son bénéfice net 2003 à 1 milliard d'euros. Le résultat opérationnel progresse de 21% à 2,03 milliards. Le chiffre d'affaires recule de 4,1% à 71,62 milliards d'euros. Le dividende net proposé est de 0,38 euro, en hausse de 12%. Pour 2004, Axa se fixe comme objectif un ratio combiné de l'assurance dommage qui devrait osciller entre 98 et 102% en fonction du cycle.Au chapitre des spéculations, les rumeurs d'OPA ont porté plusieurs valeurs à la hausse. Vivendi Universal prend encore 1,69% à 23,53 euros en raison de l'intérêt publiquement manifesté par Vodafone pour SFR. Aventis monte de 1,24% à 61,15 euros. Le suisse Novartis continue d'examiner les opportunités de consolidation dans la pharmacie, mais ne s'est pas engagé à jouer un rôle de chevalier blanc auprès du groupe français, selon des sources proches du dossier citées par Reuters. Le Wall Street Journal rapportait ce matin que Novartis a tenu des discussions préliminaires avec Aventis en vue de jouer les chevaliers blancs dans sa lutte contre l'offre hostile de Sanofi-Synthélabo. Carrefour avance de 1,15% à 44 euros, dopé par l'intérêt supposé de Wal-Mart pour le marché européen. Enfin, Havas s'octroie 3,17% à 4,56 euros, le marché bruissant de rumeurs d'opération de la part de l'américain Omnicom ou du français Publicis. Enfin, parmi les meilleures performances du SRD, Marionnaud Parfumeries gagne 5,08% à 32,05 euros, Gemplus progresse encore de 6,44% à 2,15 euros et Technip gagne 5,02% à 113 euros. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.