L'Insee confirme la croissance française de 0,8% au premier trimestre

Une semaine après la publication de chiffres qui avaient surpris la plupart des économistes par leur vigueur, l'Insee persiste et signe. Au premier trimestre, la progression du produit intérieur brut (PIB) a bien été de 0,8%. L'acquis de croissance, c'est à dire ce que sera la croissance française en 2004 si le PIB n'augmente ni ne diminue d'ici la fin de l'année, est de 1,5% à la fin du premier trimestre. Dans ces conditions, l'objectif officiel d'une croissance de 1,7% affiché par le gouvernement semble d'ores et déjà atteint. D'ailleurs, certains ministres voient plus loin. Hier, le secrétaire d'Etat au Budget, Dominique Bussereau, affirmait que la France ferait au moins 2% de croissance cette année, ajoutant même "on est sur une tendance qui est plutôt vers 3%", avant de tempérer: "mais il faut vraiment attendre de voir comment se passe le deuxième trimestre, la consommation, et il y a l'inconnue sur le prix du baril".La consommation a été une fois de plus l'un des moteurs les plus dynamiques de l'économie française au premier trimestre. Comme le souligne l'Insee, les dépenses de consommation des ménages ont accéléré "sensiblement", +1,1% au premier trimestre après +0,5% au cours des trois derniers mois de 2003. L'investissement des entreprises augmente également plus vite que lors du trimestre précédent (+1,7% après +0,8%). L'investissement des ménages (essentiellement immobilier) est également plus soutenu avec une progression de 1,3%. Si consommation et investissement ont contribué positivement à la croissance, ce n'est pas le cas du commerce extérieur (-0,1 point). La France n'a pas su profiter du redémarrage de l'économie mondiale, étant sans doute handicapée par l'appréciation de l'euro. Les exportations ont ralenti, ne progressant plus que de 0,3% après +1,5%, de même que les importations (+0,7% après +2,5%).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.