Les importations envoient le commerce extérieur dans le rouge en avril

 |   |  248  mots
Pour la première fois de l'année, le solde commercial de la France fait apparaître un déficit en avril à -457 millions d'euros. Cependant, comme s'empressent de le préciser les Douanes, en cumulé sur les quatre premiers mois de 2004, le solde reste largement excédentaire à 1,726 milliard d'euros.Les exportations affichent à nouveau une très légère progression en avril par rapport à mars, +0,5% à 28,004 milliards d'euros, grâce notamment à la vente de 20 Airbus à Singapour et Taiwan. Mais l'élément le plus notable - et qui explique la dégradation de la balance commerciale - est le très fort bond des importations : +5,5% 28,461 milliards d'euros. Cette hausse résulte notamment d'une reprise des achats dans l'aéronautique.Dans un communiqué, les Douanes précisent les raisons de ce mouvement par la reprise des importations aéronautiques en provenance d'Allemagne dans le cadre du programme coordonné de fabrication d'Airbus. Un moment suspendus, ces achats sont à nouveau élevés. Les importations aéronautiques, qui ont représenté un demi milliard d'euros en avril, s'inscrivent dans un mouvement global de fort accroissement des importations, particulièrement sensible dans les achats industriels civils. Les achats s'amplifient d'abord auprès de l'UE (impact aéronautique et biens intermédiaires). La progression est également sensible depuis l'Asie (électronique de loisir) et l'Amérique (aéronautique, notamment), tandis que les évolutions avec l'Afrique (baisse) et le Proche et Moyen-Orient (hausse) correspondent à une modification de l'approvisionnement énergétique de la France, remarquent les Douanes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :