Nouvelle progression du chômage en mai

Toujours pas d'embellie sur le front de l'emploi. Selon les chiffres publiés ce matin par l'Insee, le chômage a enregistré une nouvelle progression de 0,8% en mai, après une hausse de 0,3% en avril. Le nombre de demandeurs d'emploi s'élève désormais à 2.451.000, soit 20.300 de plus sur le mois. En revanche, le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) est demeuré inchangé à 9,8% de la population active.Sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 (immédiatement disponibles à la recherche d'un emploi à durée indéterminée et à temps plein) est en augmentation de 2,9%. La situation de l'emploi s'est dégradée pour toutes les catégories, qu'il s'agisse des hommes (+0,6% sur un mois, +2,0% sur un an), des femmes (+1,1% sur un mois, +3,9% sur un an), des jeunes (+0,7% sur un mois, +6,4% sur un an) ou des plus de 50 ans (+0,9% sur un mois, mais -0,8% sur un an malgré tout).En mai, c'est surtout le nombre de sorties de l'ANPE qui a dégringolé (-2,1%). Parmi elles, les sorties pour reprise d'emploi baissent de 3,8% et celles pour entrée en stage de 10,3%. Les entrées à l'ANPE ont augmenté plus modestement, de 0,3%.Ces chiffres très médiocres témoignent une nouvelle fois de la persistance du chômage, dans un contexte de reprise économique qui ne monte en puissance que très progressivement. Pour de nombreux économistes, l'emploi continue d'être la variable d'ajustement des entreprises françaises. Pire, selon Laure Maillard, de CDC Ixis, la rentabilité encore trop faible de nombreuses firmes pourrait les inciter à comprimer davantage leur masse salariale dans les mois à venir, ou tout du moins à ne pas embaucher.Hier, d'ailleurs, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a prévenu que "nous allons encore avoir des mauvais chiffres du chômage pendant quelques mois". C'est notamment pour favoriser le retour à l'emploi des catégories sociales les plus affectées - jeunes, populations en difficultés - que Jean-Louis Borloo présente ce matin en conseil des ministres son plan de cohésion sociale (lire ci-contre).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.