La croissance américaine du 1er trimestre revue à la hausse

 |  | 253 mots
L'économie américaine a affiché au premier trimestre une croissance finalement supérieure à celle initialement annoncée: le PIB a crû de 4,4% en rythme annuel, contre une première estimation à 4,2%. Cette révision à la hausse provient notamment d'un mouvement de restockage des entreprises plus important que précédemment envisagé.Ceci étant, la croissance du premier trimestre a été surtout portée par les dépenses de consommation des ménages, l'acquisition d'équipements et de matériels informatiques par les entreprises ainsi que par les dépenses publiques et les exportations. Les dépenses de consommation des ménages ont ainsi progressé de 3,9% lors du premier trimestre 2004, accélérant le rythme par rapport au dernier trimestre de 2003 (+3,2%). Les entreprises ont continué à investir mais avec une vigueur moins importante: +5,8% au premier trimestre après un bond de 10,9% lors du trimestre précédent. Enfin, dernier facteur de soutien important à la croissance: les dépenses publiques. Elles ont grimpé de 9,2%, avec une augmentation de 13,2% des dépenses militaires dans un contexte toujours très tendu pour les troupes américaines en Irak.Ces chiffres renforcent l'idée que la Réserve fédérale américaine (Fed) pourrait dès le mois prochain relever le niveau des taux d'intérêt aux Etats-Unis. En effet, le rapport du département du Commerce confirme la résurgence de l'inflation outre-Atlantique. L'indice de base des prix à la consommation (hors alimentation et énergie, prix les plus volatils) affiche pour le premier trimestre une progression de 1,7%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :