L'embellie se poursuit sur le marché de l'emploi américain

 |  | 347 mots
Empêtrée dans le règlement du conflit irakien, l'administration Bush, en pleine campagne électorale, devrait accueillir avec satisfaction les statistiques relatives à l'emploi pour le moi de mai. Même si le taux de chômage reste inchangé à 5,6%, l'économie américaine, qui a enregistré au premier trimestre une croissance de 4,4% en rythme annuel, a créé 248.000 emplois le mois dernier. Cette embellie est d'autant plus spectaculaire qu'elle intervient après deux mois eux aussi très dynamiques, ce qui porte le nombre de créations d'emplois au cours des trois derniers mois à 947.000. Dans un contexte de reprise solide, les entreprises américaines ont donc résolument repris le chemin des embauches après avoir pendant de longs mois coupé dans les effectifs. Rappelons qu'entre 2001 et le troisième trimestre 2003, 2,5 millions d'emplois ont été supprimés aux Etats-Unis. Avec en moyenne sur chacun de ces trois derniers mois plus de 300.000 créations d'emplois, on renoue avec un rythme qui était celui affiché outre-Atlantique à la fin des années 1990. L'autre phénomène encourageant tient au fait que les services et la construction ne sont plus les seuls secteurs où des postes sont à nouveau créés. Ainsi dans l'industrie, très grande sinistrée des deux dernières années, ce sont 32.000 emplois qui ont créés le mois dernier, soit 91.000 depuis le début de l'année. Ces chiffres confortent l'hypothèse selon laquelle la première économie mondiale n'a sans doute plus besoin d'être aussi stimulée que par le passé par la Réserve fédérale. Dans ces conditions, un relèvement du loyer de l'argent, actuellement à 1%, soit à son plus bas niveau depuis 1958, est de plus en plus probable. Dans une lettre rendue publique mercredi, le président de la Fed Alan Greenspan a averti que les taux d'intérêt devraient remonter "à un moment ou à un autre", tout en estimant que ce resserrement monétaire serait progressif. La majorité des analystes tablent sur une hausse de 0,25 point lors de la prochaine réunion de la Réserve fédérale, le 30 juin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :