L'automobile fait se replier les ventes au détail aux Etats-Unis

Petit coup de froid sur la consommation américaine. Les ventes au détail affichent pour le mois de janvier une baisse surprise de 0,3%. Les analystes anticipaient plutôt une stabilité de ce chiffre en raison notamment de la faiblesse du marché automobile américain : le mois dernier, les ventes de véhicules neufs ont reculé de 11%. Et de fait, hors automobile, les ventes au détail ont inscrit en janvier une augmentation de 0,9%, largement due à la croissance de 2,9% des ventes dans le secteur textile. Cette dernière progression, la plus forte depuis octobre 2002, s'explique principalement par des raisons climatiques, le froid ayant poussé les Américains à mieux se vêtir. Ces conditions climatiques difficiles ont contribué également à l'augmentation des inscriptions hebdomadaires au chômage, souligne le département américain du Travail. Ces premières demandes ont augmenté de 6.000, pour atteindre 363.000 à un plus haut depuis la semaine achevée le 6 décembre dernier. Du strict point de vue de la consommation, la faible performance des ventes au détail le mois dernier implique un net rebond dans les mois qui suivent afin de permettre à l'économie américaine de maintenir le rythme qui est le sien. Au quatrième trimestre 2003, les dépenses de consommation des Américains avaient progressé de 2,6%, permettant en grande partie à la croissance de la première économie du monde d'afficher un rythme de 4% en annualisé. Sur les marchés financiers, ces mauvais chiffres ont en tout cas instillé une certaine dose de doute dans l'esprit des investisseurs. Wall Street a ouvert en baisse. Quelques heures après l'ouverture, le Dow Jones abandonnait 0,25% et le Nasdaq 0,29%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.