La reprise de l'activité industrielle dans la zone euro confirmée

 |  | 332 mots
Lecture 2 min.
Engagé depuis quelques mois, le rebond de l'activité industrielle dans la zone euro ne se dément pas. En décembre, l'indice PMI des directeurs d'achat s'est établi à 52,4, soit son plus haut niveau depuis trois ans. Cet indicateur pointe pour le quatrième mois consécutif au-dessus du seuil de 50 qui marque la frontière entre expansion et contraction de l'activité.La bonne orientation du secteur manufacturier en décembre est principalement due à l'Allemagne. L'activité industrielle outre-Rhin a en effet augmenté en décembre à un rythme sans précédent depuis janvier 2001. L'indice PMI dans ce pays a progressé à 53 contre 51,1 en novembre. Cette forte hausse résulte essentiellement de l'accélération des nouvelles commandes et de la production. En France comme en Italie, les indices PMI affichent un léger recul. Le repli français est dû à une baisse de la composante relative aux commandes venant de l'étranger. Il faut sans doute y voir les premiers effets de l'appréciation de l'euro. Mercredi, la devise européenne a touché un nouveau plus haut historique à 1,2649 dollar.Reste que la reprise observée dans l'industrie de la zone euro n'est pour l'instant pas suffisant pour espérer un rebond significatif sur le marché de l'emploi. De ce point de vue, l'enquête PMI est assez décourageante puisqu'elle montre que le sous-indice relatif à l'emploi est resté inchangé à 48,5 en décembre, ce qui signifie une contraction de l'emploi dans ce secteur pour le 31ème mois consécutif. Les entreprises européennes semblent pour l'instant encore réticentes à reprendre le chemin des embauches: elles attendent sans doute d'être certaines de la pérennité du retournement de conjoncture. Par ailleurs, avec un taux de change défavorable, certaines sociétés considèrent les réductions d'effectifs comme un moyen de compenser la perte de compétivité liée aux parités monétaires.Dans ce contexte, les experts de NTC Research pronostiquent une reprise de l'emploi dans ce secteur à compter de la mi-2004.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :