Net rebond de la production industrielle aux Etats-Unis

L'hiver a parfois du bon. Grâce aux très fortes baisses de températures enregistrées ces dernières semaines dans la majeure partie des Etats-Unis, la production industrielle de la première économie du monde a signé une hausse de 0,8%, en ligne avec les attentes des économistes. Ce rebond résulte principalement de la progression de 5,2% de la production du secteur des services collectifs, qui englobe l'énergie. Pour ce qui est de la seule production manufacturière, la hausse est plus modeste: +0,3%. Cette progression est principalement à mettre au crédit du secteur informatique et électronique (+1%).Même dû à la l'exceptionnelle vague de froid, cette hausse de la production industrielle a une conséquence concréte: une augmentation du taux d'utilisation des capacités de production. celui-ci grimpe de 0,6 points à 76,2%, son meilleur niveau depuis juin 2002 mais toujours très en retrait de sa moyenne de long terme, soit environ 81%. Ceci permet d'évacuer l'hypothèse de pressions inflationnistes, et par voie de conséquence un changement rapide de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).Dans ces conditions, sur le marché des changes, ces chiffres n'ont pas permis d'alléger les pressions agissant sur le dollar. Ainsi face à l'euro, le billet vert tutoie son plus bas historique. Vers 18 heures mardi, un euro s'échangeait contre 1,2848 dollar.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.