Thomson ferme deux usines aux Etats-Unis

 |  | 278 mots
Lecture 1 min.
La fabrication de tubes pour téléviseurs aux Etats-Unis par Thomson, c'est fini. Le groupe français a annoncé ce matin sa décision de mettre un terme à ses activités américaines de production d'écrans cathodiques. Concrètement, cela signifie la fermeture de deux sites aux Etats-Unis, les usines de Marion (Indiana) et de Circleville (Ohio). Ces cessations d'activité vont entraîner 1.500 suppressions d'emplois.Dans un communiqué, le groupe français d'électronique précise que ces fermetures devraient le conduire à enregistrer une charge de restructuration estimée à environ 150 millions d'euros, dont 125 millions sur cette année. Thomson précise également que l'éventualité de ces restructurations avait été prise en compte au moment de l'élaboration des objectifs du groupe pour 2004. Le 11 février dernier, le groupe avait annoncé vouloir afficher pour 2004 une croissance de 4% son chiffre d'affaires (à taux de change constants) et comptait enregistrer pour le même période une augmentation de 40% de son résultat avant frais financiers, impôts et amortissements.Le choix de Thomson de fermer ses deux usines américaines traduit un mouvement de fond. En perte de vitesse par rapport aux écrans plats, les écrans cathodiques font l'objet d'énormes pressions sur les prix. Leur production aux Etats-Unis n'était plus rentable. L'abandon de ces unités était d'ailleurs déjà annoncé chez Thomson: au début de l'année, le groupe indiquait que suite au rachat du chinois Fortune sa production de tubes en Chine représentait 36% de ses ventes mondiales de tubes, 39% supplémentaires étant fabriqués en Pologne.A la Bourse de Paris, le titre Thomson progresse de 4,37% à 15,05 euros en fin de journée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :