Premier bénéfice avant impôts en quatre ans pour mmO2

 |  | 335 mots
mmO2 retrouve la croissance. Le groupe a publié aujourd'hui ses premiers bénéfices annuels avant impôts depuis la scission d'avec BT Group (ex-British Telecom) en novembre 2001. Pour son exercice 2003/2004 s'achevant fin mars, ces bénéfices s'élèvent à 95 millions de livres (139,7 millions d'euros). L'an passé, le groupe avait essuyé une perte de 10,20 milliards de livres après avoir déprécié la valeur de ses actifs, notamment dans la téléphonie de troisième génération, de près de 10 milliards de livres.Quatrième opérateur britannique, mmO2 a vu le nombre de ses abonnés progresser de 14% à 20,7 millions en un an, son chiffre d'affaires de 22% à 5,64 milliards de livres et son Ebitda de 63% à 1,36 milliard de livres. Enfin, sa dette a diminué de 366 à 183 millions de livres. Ces chiffres dépassent les prévisions des analystes: ils tablaient sur un bénéfice avant impôts d'environ 70 millions de livres et un Ebitda de 1,35 milliards de livres.Le président de mmO2, David Varney, s'est félicité de ces résultats, qui reflètent, selon lui, "l'amélioration fondamentale des performances enregistrée par le groupe depuis la scission en novembre 2001". L'entreprise vise expressément la croissance de ses revenus en réduisant ses coûts et en prônant auprès de ses clients le téléchargement de morceaux musicaux et de vidéos, quitte à diminuer ses marges, notamment sur ses opérations britanniques. Il est en effet en difficulté face à certains de ses concurrents sur son marché domestique. Pour récompenser et rassurer ses investisseurs, le groupe, qui ne verse plus de dividende, a ajouté qu'il devrait revoir cette politique lors de l'annonce des prochains résultats semestriels, dans le courant du mois de novembre.Malgré ces bons résultats, l'avenir de mmO2 demeure assez flou. L'opérateur KPN lui a fait une offre amicale de rachat au mois de février, offre qui a été repoussée. Les analystes s'attendent à une seconde proposition, supérieure financièrement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :