Alcatel apporte ses fibres optiques et ses câbles à Draka

L'avenir de l'activité câbles et fibres optiques d'Alcatel est scellé. Après avoir été courtisé par Nexans pour un rachat, le groupe français a finalement décidé de conclure un partenariat avec le néerlandais Draka. Les deux groupes ont annoncé leur intention de regrouper leurs activités mondiales de fibre optique et de câbles de communication dans une société commune. "Draka détiendrait 50,1% de la nouvelle société et Alcatel 49,9%", précise un communiqué du groupe dirigé par Serge Tchuruk. Lors de la présentation la semaine dernière des résultats annuels d'Alcatel, les dirigeants de l'entreprise avaient prévenu les marchés que des négociations étaient en cours en vue de parvenir à un partenariat. Cette opération permet à Alcatel, en net redressement financier (lire ci-contre), de poursuivre son recentrage sur les "solutions de communication". Au troisième trimestre 2003, Alcatel avait annoncé son intention de mener à bien la restructuration de ses activités câbles et fibres optiques, qui demeurent, malgré des signes d'amélioration, un foyer de pertes.Selon le communiqué publié par Alcatel, la nouvelle société "serait le numéro un incontesté du marché chinois de la fibre et des câbles à fibre, grâce à la combinaison des actifs chinois d'Alcatel et de la part de Draka dans YOFC, le premier fournisseur chinois de fibre et câbles à fibre". A la Bourse de Paris en fin de journée, le titre Alcatel gagne 2,95%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.