Apple lance en Europe son service d'achat en ligne de musique

Steve Jobs ne se sera pas déplacé à Londres inutilement. Bien que le voile ait été levé depuis quelque temps sur la raison de sa traversée de l'Atlantique, le patron d'Apple a voulu maintenir le plus longtemps possible le suspense sur le lancement européen d'iTunes Music Store, son site de musique en ligne. Un site leader du secteur au niveau mondial, qui ouvre donc aujourd'hui ses portes dans une Europe où n'existe pas de forte concurrence. La Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France sont les trois premiers pays à accueillir ce nouveau service. Le téléchargement de morceaux musicaux y sera, pour le consommateur, plus coûteux qu'aux Etats-Unis: 79 pence (1,43 dollar) en Grande-Bretagne, 99 centimes d'euros en France et en Allemagne (1,19 dollar) contre 99 cents au pays de l'Oncle Sam. Il est vrai qu'en Europe les ventes en lignes sont soumises à une TVA, ce qui n'est pas le cas aux Etats-Unis.Apple surfe actuellement sur la réussite de son site de téléchargement. Défricheur sur ce secteur, il dispose d'un catalogue de 700.000 titres qui lui a permis d'attirer tous les accros de musique. Depuis son lancement le 28 avril 2003, le site américain revendique ainsi 85 millions de téléchargements. Steve Jobs a même annoncé l'augmentation du rythme de téléchargements: le mois dernier, 2,5 millions de morceaux ont été téléchargés par semaine, soit près de 70% des parts du marché. Le patron d'Apple a du coup affirmé sa volonté "de vendre 140 millions de titres par an".La situation en Europe varie pourtant quelque peu. Plusieurs sites sont déjà présents sur le marché. De là à dire qu'OD2 et Napster 2.0 occupent le terrain, il y a pourtant un pas difficile à franchir: leader du marché, OD2 ne revendique pour le moment que 3 millions de téléchargements. Le marché n'est donc pas bouché et l'iTunes Music Store pourrait y trouver rapidement sa place. D'autant que Napster 2.0 et OD2 ne sont présents qu'en Grande-Bretagne. Ce qui fait dire à Steve Jobs que "le piratage est le seul réel produit présent ici. Le véritable compétiteur d'iTunes sera le piratage".OD2 et Napster 2.0 ne comptent pourtant pas se laisser dévorer sur le marché britannique et chacun a réagi à sa manière à l'arrivée programmée d'Apple. Si le tarif de téléchargement de la marque à la pomme est équivalent à celui d'OD2 (79 pence), ce dernier vient d'annoncer un accord pour permettre la lecture de ses titres à l'aide de Windows Media Player et des tarifs divisés par deux lors des deux prochains semaines. Enfin, si un téléchargement sur Napster 2.0 est plus coûteux (1,09 livre), l'ancien site américain de téléchargement P2P vient de signer un accord avec le fournisseur d'accès Internet haut-débit NTL: en rajoutant 10 livres à leur abonnement mensuel, ses abonnés pourront télécharger un nombre illimité de chansons sur Napster 2.0. Apple possède pourtant une arme très fiable: l'iPod. C'est le fabuleux succès de ce lecteur portable qui a attiré nombre de jeunes vers le site de téléchargement (les morceaux qu'on achète sur ce dernier ne peuvent être lus que sur un ordinateur ou sur un iPod, mais pas sur un autre lecteur mp3), puis, indirectement, vers d'autres produits de la compagnie co-fondée par Steve Jobs. Devant le succès rencontré aux Etats-Unis par la version réduite de ce produit, l'iPod mini qui coûte 249 dollars et peut contenir 1.000 chansons, sa commercialisation à l'étranger, prévue en avril, à même été repoussée au mois de juillet. Là encore, l'iPod pourrait servir de catalyseur à Apple.Et peut-être également à toute l'industrie du disque: la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) s'est ainsi félicitée du lancement d'iTunes Music Store. Selon la fédération, celui-ci "a aidé à transformer les perspectives de la scène musicale aux Etats-Unis et nous pensons qu'il a le potentiel de faire la même chose en Europe". "Le lancement de iTunes est probablement la meilleure preuve que l'évolution du secteur de la musique de supports physiques vers la distribution sur Internet marche et qu'elle sera un succès".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.