Quand Sony quitte le marché des PDA, Palm souffre

2 mn

Sony secoue le secteur des PDA, les Personal Digital Assistants. Le groupe a annoncé son retrait du marché mondial, Japon excepté. Bien que situé à la quatrième place mondiale des fabricants de PDA, il encaisse difficilement la baisse globale des ventes du secteur, qui selon IDC, a atteint 12% au cours du premier trimestre 2004 par rapport au premier trimestre 2003. D'autant que selon Gartner Dataquest, ses propres ventes de PDA ont diminué en unités de 39,9%.Les ordinateurs de poche commercialisés par Sony sous le nom de Clie sont pourtant régulièrement cités pour leurs nombreuses innovations, comme les appareils photos en standard. Le Clie est ainsi le seul ordinateur "Palm" disposant à la fois de possibilités de connexion Bluetooth et Wi-Fi. Les huit appareils de la gamme Clie fabriqués par Sony, à des prix allant de 200 à 650 euros, devaient normalement être modernisés et mis à jour à la fin août. La fabrication des Clie est réalisée entièrement au Japon, "où ils disposent d'un marché assez fort", selon le directeur général de Sony France, Philippe Citroën.Ce dernier a admis que la décision d'abandonner les PDA avait été prise "parce que l'avenir de ce marché n'est pas du tout garanti". Les PDA subissent en effet la concurrence des téléphones portables, qui dans leur version "SmartPhone" disposent eux aussi de plus en plus souvent d'appareils photos et de logiciels intégrés comme les agendas, répertoires ou gestion de fichiers musicaux. "Les ordinateurs de poche disposant de capacités de communication Wi-Fi ne sont pas suffisants: le marché veut des appareils mobiles pouvant communiquer via les normes de téléphonie, comme GPRS ou UMTS", a commenté Philippe Citroën. Ce revirement fait en tout cas un blessé grave: Palm. Sony est en effet classé au deuxième rang des meilleures ventes d'assistants personnels utilisant le système d'exploitation Palm OS, derrière PalmOne. Le marché des PDA, qui fut jadis synonyme de "Palm", est de plus en plus occupé par des machines utilisant le système d'exploitation Windows CE de Microsoft. Selon l'institut américain Gartner, celui-ci représente aujourd'hui plus de 40% des ventes d'assistants personnels. Même si Palm domine toujours le secteur avec 36% des ventes, le groupe américain Hewlett-Packard occupe ainsi, selon l'institut IDC, 26% du marché avec ses PDA sous Windows CE. L'analyste d'IDC Alex Slawsby confirme ainsi que le retrait de Sony "va contribuer à une perte significative de parts de marché pour le système d'exploitation Palm."Même si le groupe a fait savoir qu'il "respectait" la décision de Sony, qu'il avait déjà lui-même effectué un mouvement vers les Smartphones "et que les nouvelles sont jusqu'à présent très bonnes, puisque jamais autant de produits ont utilisé Palm OS", le marché ne l'entend pas ainsi. Mercredi, l'action Palmsource perd 2,75% à la Bourse de New York, à 17,35 dollars.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.