Swisscom revend Debitel pour 640 millions d'euros

Un mois après l'annonce de la mise en vente de sa filiale de télécoms allemande Debitel, Swisscom a révélé le nom de son acheteur: les fonds britannniques d'investissement conseillés par la société Private Equity Permira. Ce n'est pas une surprise: le nom de Permira circulaient déjà depuis longtemps dans les journaux helvétes. Le prix de la transaction en est une par contre: celle-ci s'effectue à 640 millions d'euros alors que les médias annonçaient une somme aux alentours de 900 millions d'euros.Le coup est rude pour Swisscom: il avait acheté 93% des parts de Debitel en 1999 au groupe automobile DaimlerChrysler et au groupe de distribution Metro pour un montant d'environ 3 milliards d'euros. Leader du marché allemand du mobile, avec 8,1 millions d'abonnés, Debitel a vu son évaluation s'effondrer suite à sa sortie en 2000 de la mise aux enchères de la licence pour mobiles de troisième génération.Cette vente intervient alors que l'Etat suisse a entamé son opération de désengagement de l'opérateur historique au mois de décembre. Bien géré et en bonne santé financière, le groupe serait en effet à la recherche de liquidités pour permettre son développement.L'opérateur suisse a annoncé il y a un mois le doublement de son bénéfice net en 2003, à 1,569 milliards FS. Son chiffre d'affaire a lui stagné (+0,4% à 14,58 milliards de francs suisses). Ses prévisions pour 2004, sans Debitel, sont de 10 milliards de francs suisses.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.