La hausse des ventes d'écrans plats propulse LG Electronics

La liste des excellents résultats dans le domaine de l'électronique se poursuit. LG Electronics annonce à son tour le triplement de ses bénéfices nets pour le premier trimestre 2004 à 584,7 milliards de wons (427,96 millions d'euros) contre 189 milliards il y a un an. Le chiffre d'affaires est également en hausse de 16% à 6.000 milliards de wons.Cette forte progression s'explique avant tout par la réussite de la joint-venture LG-Philips, détenue à 50-50 par le Sud-coréen et le Hollandais. LG a ainsi enregistré un bénéfice de 313,2 milliards de wons grâce à celle-ci. Le secteur des écrans plats - LCD et Plasma - connaît en effet une croissance sans précédent. Selon les analystes de IDC, la vente des écrans de plus de dix pouces devraient en effet progresser de 56% à 37 milliards de dollars cette année. Ce secteur compense les pertes de 12,1 millions de dollars enregistrées par l'activité de LG-Philips Displays, le premier producteur mondial d'écrans cathodiques.Dans la téléphonie mobile, LG Electronics enregistre une hausse de 56% de ses ventes par rapport à l'année précédente. Par contre, la marge opérationnelle de cette division est tombée à 3,1%, contre 5,1% un an plus tôt. L'entreprise espère atteindre une marge de 5 à 8% cette année, et de 10 à 15% l'an prochain. Un chiffre très faible par rapport à ceux de Samsung et Nokia, qui dépassent les 20%. Et qui fait craindre pour l'avenir de la branche de LG, même si le groupe a relevé ses objectifs de vente de 36 à 40 millions de combinés cette année dont 12 millions dès le second trimestre. Selon les analystes de Gartner, les ventes mondiales devraient progresser de 12% cette année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.