Alcatel prévoit une croissance de ses revenus Asie-Pacifique

 |  | 309 mots
Lecture 1 min.
Alcatel prévoit un doublement de ses revenus dans la région Asie-Pacifique dans les trois prochaines années, a déclaré Christian Reinaudo, le président d'Alcatel Asie-Pacifique, en visite à Shanghai. Ces ventes représentent 18% du chiffre d'affaires global du groupe. Le seul marché chinois, qui constitue la moitié de ses ventes régionales, devrait quant à lui croître de 30% en 2004, pour atteindre 1,5 milliard de dollars."Nous espérons voir nos opérations en Chine s'améliorer légèrement cette année, assure le représentant de l'entreprise française. Pas en forte progression mais meilleures que l'an dernier." Il compte également investir 145 millions de dollars dans le pays cette année, à raison de 100 millions en recherche et développement et 45 millions dans le domaine de la téléphonie troisième génération. La Chine est le plus important marché mondial du mobile avec 280 millions d'abonnés. Les grandes marques du secteur, comme Ericsson, Nortel, Siemens et Lucent Technologies, en ont profité pour récupérer la majeur partie des contrats concernant la mise en place des réseaux.Alcatel s'attend également à augmenter de 30% ses exportations depuis le pays, réalisées principalement par sa filiale Alcatel Shanghai Bell dans le domaine de l'équipement Internet ADSL. Des exportations qui se dirigent principalement vers l'Afrique et les Etats-Unis. "Nous utilisons la Chine comme une plate-forme pour l'export car nous produisons en Chine et nous avons de bons réseaux pour obtenir des financements," a ajouté Christian Reinaudo.Il a également confirmé l'hypothétique revente de son unité de téléphonie portable à une entreprise chinoise. "Nous progressons dans cette direction. Nous ne parlons pas que de la vente d'une partie de celle-ci. Nous ne pouvons en effet pas tout faire, nous devons nous spécialiser. Notre activité principale concerne les réseaux et les applications."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :