AT&T Wireless finit le premier trimestre dans le rouge

 |  | 280 mots
Lecture 1 min.
Tout juste deux mois après l'annonce de sa vente pour 41 milliards de dollars à son concurrent Cingular, AT&T Wireless enregistre pour la première fois de son histoire une perte nette de clients sur un trimestre. Le premier trimestre 2004 s'est soldé par une perte de 58 millions de dollars, ou deux cents par action, contre un bénéfice de 135 millions, ou 5 cents par action, un an plus tôt. Les analystes attendaient un bénéfice de 1 cent par action.Le troisième fournisseur américain de téléphone portable a subit les conséquences de graves ennuis techniques ayant eu lieu en fin d'année 2003 et qui ont des répercussions sur le premier trimestre 2004. D'autant qu'au même moment, le gouvernement a fait voter une loi permettant aux utilisateurs de portables de changer de fournisseur d'accès sans changer de numéro. Au final, AT&T Wireless enregistre une perte nette de 367.000 abonnés, tandis que le revenu mensuel par abonné est tombé en un an de 58,70 dollars à 56,60 dollars.Face à cette situation imprévue, le groupe a retiré ses prévisions pour l'année 2004: il tablait sur une croissance des revenus aux alentours de 5% et une amélioration de la trésorerie de 20%. John Zeglis, le président d'AT&T Wireless, n'en a pas donné de nouvelles, plaçant ainsi les investisseurs et les analystes dans la plus grande expectative. Et ce, à quelques mois du verdict des autorités de la concurrence sur le rachat de l'entreprise par Cingular, qui doit faire du groupe, avec 46 millions des 150 millions d'Américains abonnés à la téléphonie mobile, le premier opérateur américain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :