Liberty Media se prépare à acquérir des actifs de News Corp

 |  | 299 mots
Lecture 1 min.
John Malone, le président du groupe américain de médias Liberty Media, prépare le secteur à des mouvements. Il annonce, dans une entrevue publié mardi par le Financial Times, avoir des discussions "assez actives" avec News Corp, le groupe de Rupert Murdoch, pour lui racheter certains de ses actifs dans la télévision. "Il y a certains petits actifs dont nous avons l'impression qu'ils conviendraient mieux à Liberty Media qu'à News Corp, affirme-t-il. Nous pourrions échanger une petite partie de nos actions News Corp contre ces actifs". Actuellement, et depuis quelques semaines, Liberty Media possède 17% du capital de News Corp et 9% des droits de vote du groupe du magnat australo-américain. Des positions qui font de lui le second actionnaire de News Corp derrière la famille Murdoch. Il ne se débarrassera pourtant pas de la majorité de ces parts, qu'il considère comme "stratégiques".John Malone avoue qu'il cherche à développer sa présence internationale, notamment en Amérique latine, au Japon et surtout en Europe. Même s'il s'est refusé à nommer les actifs qui l'intéresse, le Financial Times, citant des sources proches du dossier, estime qu'il pourrait s'agir des branches internationales des chaînes de télévision National Geographic et FX.Le patron de Liberty Media précise que son groupe disposerait d'une "puissance de feu de 5 à 6 milliards de dollars" pour d'éventuelles acquisitions, une fois réalisée l'opération de scission de ses activités annoncée le 16 mars dernier. Celle-ci donnera naissance à une nouvelle entreprise cotée baptisée Liberty Media International (LMI). LMI regroupera "différentes activités de contenus (de médias et divertissement) et de diffusion à haut débit principalement en Europe, au Japon et en Amérique latine", avait précisé le groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :