Computer Associates pourrait être poursuivi par la SEC

 |  | 338 mots
Les efforts de bonne conduite menés par Computer Associates ces derniers mois ne devraient pas lui permettre d'éviter l'amende. Le groupe a annoncé dans un communiqué que la SEC (équivalent américain de l'Autorité des Marchés Financiers) allait engager des poursuites à son encontre pour manipulations comptables. Computer Associates a été averti qu'il disposait d'un mois pour répondre aux questions de la SEC, avant que la procédure ne soit formellement entamée. La SEC et le département américain de la Justice avaient déjà ouvert des procédures pour savoir si le groupe n'avait pas gonflé artificiellement son résultat de 500 millions de dollars entre 1999 et 2000. C'est ce qui avait conduit Computer Associates à limoger trois de ses responsables financiers en octobre 2003, dont le directeur du service en personne, Ira Zar, premier vice-président, et Loyd Silverstain, le vice-président des finances."Comme déjà indiqué, CA a répondu à une enquête conjointe de la SEC et du département de la Justice concernant certaines pratiques comptables qui étaient en place avant l'adoption par CA d'un nouveau système en octobre 2000", a rappelé le groupe lundi. Il y a quelques mois, le groupe avait déjà donné sa propre explication à propos des accusations dont il est l'objet. Il a ainsi admis qu'un certain nombre de contrats ont été comptabilisés avant même qu'ils ne soient signés, et ce au cours de l'exercice 2000. Le chiffre d'affaires de ces contrats aurait dû être inscrit le trimestre de la signature, a reconnu le directeur général, Sanjay Kumar. Mais "ces contrats étaient valides, les produits ont bien été livrés, et le cash a été encaissé", a-t-il cependant nuancé.Et pour prouver sa bonne foi, le conseil d'administration de Computer Associates a mis en place un comité d'audit dirigé par un ancien directeur comptable de la SEC, Walter Schuetze. Une démarche qui vise à atténuer d'éventuelles punitions.A New York, le titre baisse de 1,81% à 27,61 dollars en fin de matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :