Les négociations de Swiss avec les banques plus longues que prévu

Swiss peine à mobiliser les banques. La compagnie aérienne helvétique vient d'annoncer que les négociations menées pour renforcer ses réserves de liquidité prennent plus de temps que prévu.Certes, elle a déjà obtenu 50 millions de francs suisses (32,3 millions d'euros) fin 2003 grâce à son entrée dans l'alliance Oneworld emmenée par British Airways. Ce qui la met "bien moins sous pression", d'après un communiqué publié dans la matinée. Mais elle est encore loin des 300 millions de francs suisses qu'elle espère obtenir pour "parer à toute éventualité".Le groupe ne se veut pourtant pas trop alarmiste. "Selon le projet de budget actuel, le niveau de liquidités devrait se maintenir au-dessus de 250 millions de francs suisses, même à son point le plus bas du deuxième trimestre 2004, pour vraisemblablement augmenter par la suite", précise le communiqué. Pour mémoire, la compagnie rappelle qu'elle disposait de 503 millions de francs suisses à la fin de l'année 2003. Un exercice qui - Swiss vient de le confirmer - s'est soldé par une perte de 687 millions de francs suisses contre un trou de 980 millions un an plus tôt.Les difficultés passées laisseront des traces et tous les doutes ne sont pas encore levés. Ainsi, devant la dégradation de ses fonds propres, la compagnie va devoir ramener de 32 à 18 francs suisses la valeur nominale de ses actions. Car la loi suisse ne tolère pas que les fonds propres soient inférieurs à la moitié du capital-actions. Enfin, Swiss n'a toujours rien dit quant au remplacement de son patron, alors qu'il y a maintenant deux semaines qu'André Dosé a démissionné (voir ci-contre).Toutefois, après s'être un temps montré inquiet, le marché a retrouvé confiance. En fin de journée, l'action avance de 9,67%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.