Sony va investir un milliard de dollars dans une nouvelle puce

Sony a annoncé qu'il investirait 120 milliards de yens (1,1 milliard de dollars) au cours de son exercice qui débute le 1er avril prochain dans la fabrication d'une puce nouvelle génération. Celle-ci sera d'abord destinée à équiper la PlaySation 3 mais pas seulement. Baptisée "Cell", cette puce a pour ambition de trouver sa place dans tous les appareils électroniques du futur, dont la plupart seront dotés d'une connexion à l'Internet haut débit. Devenir l'équivalent du micro-processeur Pentium d'Intel pour l'électronique grand public, voilà l'ambition de "Cell". Ce qui constitue un véritable défi, dans la mesure où les puces Pentium équipent quatre ordinateurs sur cinq. L'investissement dans "Cell", qui sera conçu en partenariat avec IBM et Toshiba, fait partie d'un vaste plan annoncé en avril dernier. Il y a bientôt un an, le groupe japonais a annoncé vouloir injecter 200 milliards de yens dans les semi-conducteurs en trois ans, de façon à accroître la rentabilité de sa division électronique grand public. "A travers ces investissements dans les semi-conducteurs qui seront au coeur des appareils électroniques grand public numériques, nous pensons que nous pouvons différencier nos produits de ceux de nos concurrents", a déclaré un porte-parole de Sony.Le groupe est actuellement en pleine mutation: il a annoncé en fin d'année dernière un plan de restructuration prévoyant la suppression de 20.000 emplois. Sony prévoit de restaurer sa rentabilité pour atteindre une marge opérationnelle d'environ 10%, hors activité financière, sur l'exercice 2006/2007, contre 1,6% l'an passé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.