TF1 espère une croissance de ses bénéfices cette année

Un optimisme prudent a gouverné les annonces faites ce matin par TF1. La chaîne de télévision française a publié des résultats annuels en forte hausse au titre de l'année 2003. Son bénéfice net a progressé de 23,4% à 191,5 millions d'euros, tandis que son résultat d'exploitation a augmenté de 13,8% à 333,9 millions d'euros. Ces chiffres se situent toutefois légèrement en dessous des prévisions des analystes, qui tablaient sur un bénéfice net de 197 millions d'euros et sur un résultat d'exploitation de 343 millions.Le chiffre d'affaires a augmenté de 4,3% à 2,78 milliards d'euros. Au cours de l'année, la filiale de Bouygues indique avoir notamment bénéficié de ses activités de diversification, portées par les performances de TF1 Vidéo, TPS Teleshopping et TF6. Les recettes publicitaires seules affichent une hausse de 2,4% à 1,54 milliard d'euros. Dans le même temps, le coût de la grille a diminué de 3,4% à 852 millions d'euros. Cette baisse s'explique d'une part par un effet de base favorable, l'année 2002 ayant supporté les droits de la coupe du monde de football, et d'autre part, par la renégociation à la baisse des droits sportifs de Formule 1 et de Champion League. Pour 2004, le groupe reste prudent, mais n'en espère pas moins une hausse de ses bénéfices. Plusieurs raisons à cela. Tout d'abord, il table sur une progression de 3 à 5% de ses recettes publicitaires, grâce à l'ouverture des espaces publicitaires aux secteurs précédemment interdits (presse, grande distribution...). Il prévient toutefois que la visibilité reste réduite en matière publicitaire, domaine toujours soumis à forte volatilité. Le coût de la grille des programmes devrait augmenter de 4 à 5%. Ensuite, les activités de diversification, encore en pertes en 2003, ont pour objectif d'être rentables cette année. La branche de télévision payante, TPS, doit atteindre le point mort. Enfin, le groupe a l'intention de récompenser ses actionnaires. Il proposera, lors de l'assemblée générale du 20 avril, le versement au titre de l'exercice 2003 d'un dividende de 0,65 euro par action, assorti d'un avoir fiscal de 0,325 euro.A Paris, le titre perd 2,42% en fin de séance, à 28,58 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.