L'attente se prolonge pour ABB dans l'affaire de l'amiante

 |  | 347 mots
Nouveau délai dans l'interminable feuilleton judiciaire d'ABB. Le groupe d'ingéniérie helvético-suédois a annoncé vendredi matin que l'audience de la cour d'appel américaine chargée de valider l'accord à l'amiable proposé par ABB sur les dommages causés par l'amiante était une nouvelle fois reportée. Ce report est le troisième depuis la mi-décembre, date à laquelle était initialement prévue l'audience. La dernière date connue était le 6 février prochain. Selon ABB, la cour a fait passer en priorité d'autres cas et devrait rendre public une nouvelle date sous peu.Pour ABB, ce jugement est pourtant vital. Le groupe espère pouvoir payer 1,2 milliard de dollars et empêcher toute nouvelle poursuite dans ce dossier délicat. Il est surtout important parce que la filiale impliquée dans cet accord, OGP, spécialisée en gaz et en pétrochimie, doit être vendue à un pool d'investisseurs pour près d'un milliard de dollars. Le report de l'audience signifie donc celui de la conclusion de la vente. Mais le groupe s'est voulu rassurant. Un porte-parole a indiqué qu'il n'y avait "aucun impact" de ce report sur la vente d'OGP. ABB se veut d'autant plus confiant que l'accord dispose du soutien de la majorité des plaignants et qu'il a déjà été validé en première instance. "Le changement de date n'a rien à voir avec l'issue du procès", a ainsi certifié le groupe.Selon Erhard Schmitt, analyste chez Helaba, "les opérateurs veulent se débarrasser de cette affaire d'amiante et si le procès dure longtemps, il pourrait amener une certaine inquiétude". Il est vrai que le titre reculait en début de séance et a perdu jusqu'à 1,8%. Les investisseurs restent cependant confiants. Jeudi, le titre avait progressé de 10% après l'annonce du relèvement par JP Morgan de son opinion sur le titre. La banque américaine est ainsi passée d' "alléger" à "neutre". Du coup, après des prises de bénéfices, le mouvement de hausse s'est prolongé et le titre a, vendredi, gagné 1,01%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :