Fnac.com passe dans le vert

Le commerce en ligne en France peut s'avérer rentable. C'est ce qu'a démontré (pour la première fois de son histoire) Fnac.com au quatrième trimestre 2003. Si le PDG du site marchand, Jan Löning, n'a pas donné plus de précision, une chose est certaine: Fnac.com a profité de l'exceptionnelle croissance de son activité au cours des derniers mois.Comme pouvait déjà le laisser deviner la progression du commerce en ligne l'an passé, les ventes de décembre de Fnac.com se sont envolées de 70% grâce au succès de produits comme les lecteurs DVD, les appareils photo numériques ou les baladeurs mp3.Ce sont également ces mêmes produits techniques qui sont à l'origine de la réussite de Fnac.com sur l'ensemble de l'année 2003. La progression de leurs ventes de 86% a permis au chiffre d'affaires global de gagner 47%, à 92,9 millions d'euros. Une augmentation loin d'être anecdotique puisque Fnac.com se place aujourd'hui au huitième rang en termes de chiffre d'affaires parmi les quelque 60 magasins que compte le groupe en France. Autre preuve de l'importance que prend le site au sein du groupe: il représente désormais 2,45% des 3,78 milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisé par la Fnac l'an passé, contre 1,78% en 2002.Fort de cette réussite, le groupe compte bien entendu tirer profit du potentiel que représente son site dans les mois à venir. Pour ce faire, il entend capitaliser sur les atouts que sont le choix, la réputation et les services plutôt que de miser sur les prix, même si ces derniers temps il a tenté d'améliorer sa compétitivité face à la concurrence avec des offres spéciales ou l'abaissement du seuil à partir duquel le client bénéficie d'une expédition gratuite.Concrètement, "pour 2004, notre objectif est la rentabilité" sur l'ensemble de l'année, a précisé Jan Löning, qui n'en oublie pas pour autant la croissance. Certes, il sera difficile de maintenir un rythme identique à celui de l'an passé, mais le patron du site a de grande ambitions. Il espère qu'en 2006, Fnac.com sera le principal canal de distribution du groupe Fnac, devant le premier magasin français, celui du Forum des Halles à Paris dont les ventes s'élèvent à 150 millions d'euros. En supposant que la boutique parisienne stagne d'ici à 2006, l'objectif suppose tout de même une croissance annuelle moyenne de 17% pour le site Internet pendant les trois exercices à venir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.