Sanofi pourrait accepter de relever son offre sur Aventis

 |  | 318 mots
Lecture 2 min.
La bataille boursière entre Aventis et Sanofi-Synthélabo s'intensifie. Jeudi, le président de ce dernier groupe, Jean-François Dehecq, a répondu aux attaques de sa "proie" franco-allemande, notamment sur le risque lié au Plavix. Cet anticoagulant, produit phare de Sanofi, est actuellement au coeur d'un combat judiciaire où le groupe français défend la validité de son brevet en Amérique du Nord. Selon Aventis, la perte du brevet du Plavix, et donc l'arrivée sur le marché rapidement de médicaments génériques, pourraient faire chuter l'action Sanofi de 30 à 40%. Jean-François Dehecq a estimé que ces chiffres étaient évidemment exagérés. "Même dans le pire scénario - que nous n'envisageons pas - c'est-à-dire le cas où nous perdrions ce contentieux, l'impact n'aurait aucun rapport avec celui allégué par Aventis", a avancé le président de Sanofi. Le Plavix a représenté en 2003 17% des ventes de Sanofi. Il est théoriquement protégé par un brevet jusqu'en 2011 aux Etats-Unis. Mais la véritable révolution du jour est bien le changement de position du président de Sanofi sur l'offre elle-même. Devant les anticipations de relèvement de l'offre faites par le marché, Jean-François Dehecq se montre moins inflexible. Jusqu'ici, il repoussait systématiquement la possibilité d'un relèvement de prix. Jeudi, il a admis qu'au final, "c'est le marché qui tranchera et il faudra bien tenir compte de ce que dit le marché". Implicitement donc, il est désormais ouvert à une réévaluation de son offre. Rappelons que l'OPA de Sanofi se compose à 81% d'une offre d'échange et à 19% d'une offre de rachat au comptant. Or, dans les deux cas, les propositions de Sanofi sont aujourd'hui dépassées dans les cours. L'action Aventis (62,45 euros, -0,48% jeudi) est 8% au dessus du prix proposé par l'offre d'échange et 3,4% au-dessus du prix de l'offre en numéraire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :