Nouvelles spéculations sur Wanadoo

 |  | 302 mots
Lecture 1 min.
Les démentis récents de France Télécom ont fait long feu. Ce lundi, l'action Wanadoo s'envole de 7,76%, les investisseurs pariant à nouveau sur un prochain rachat du fournisseur d'accès à Internet par sa maison-mère, comme cela a été le cas pour Orange. "Il y a des rachats spéculatifs sur le rachat des minoritaires", confirme un analyste joint par Reuters.Pourtant, alors que Wanadoo a fait l'objet de nombreuses spéculations ces derniers mois, l'opérateur a déclaré la semaine passé, lors de la présentation de son chiffre d'affaires annuel, qu'il ne comptait pas mettre la main sur Wanadoo. Mais, au moment où les opérations financières semblent revenues au goût du jour, le marché fait feu de tout bois.Aujourd'hui, l'élément déclencheur a été l'annonce que la publication des résultats annuels de France Télécom aura lieu jeudi prochain, alors qu'ils n'étaient initialement attendus qu'en février. Bref, pour certains, cela donne à penser que France Télécom a peut-être quelque chose à annoncer rapidement.Reste que ces rumeurs ne font pas l'unanimité. "J'attends toujours un rachat des minoritaires mais plus tard dans l'année", souligne un autre observateur en faisant remarquer que "plus le titre monte, et moins cela milite en faveur d'un rachat rapide des minoritaires".Aux cours actuels, les quelque 30% que ne détient pas France Télécom lui coûteraient 3,36 milliards d'euros, sans compter l'inévitable prime destinée à convaincre les actionnaires. Mais ce ne sont pas tant les critères financiers que stratégiques qui sont mis en avant par les plus sceptiques. "France Télécom a dit la semaine dernière (...) qu'il était dans son intérêt de garder Wanadoo coté pour participer à la consolidation du secteur", rappelle l'analyste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :