Sodexho demande une enquête sur les mouvements de cours de son action

 |  | 332 mots
Sodexho Alliance s'en remet à l'Autorité des Marchés Financiers (AMF). Réagissant à la chute de son action, qui a perdu jusqu'à 7,8% lundi dans des volumes de près de 2,8 millions de pièces (soit 1,78% du capital), le groupe de restauration collective a demandé à l'autorité nouvellement mise en place "d'ouvrir une enquête".Sodexho s'interroge en fait sur le caractère spéculatif de ces mouvements de cours, alors que selon lui de "fausses informations" ont été diffusées, "alimentées par une étude sommaire de Smith Barney". L'intermédiaire a en effet publié une étude dans laquelle il pointe du doigt les engagements hors bilan de la société et une opération de titrisation en Grande-Bretagne, évoquée pour la première fois dans les documents de référence du groupe et qui "contribue à expliquer la meilleure performance que prévu en termes de cash flow provenant des activités au deuxième semestre fiscal 2003".Mais pour Sodexho, il y a là "certaines informations erronées pouvant laisser croire que le groupe n'a pas été transparent dans sa communication". D'abord, il précise que "l'amélioration en 2002-2003 de 100 millions d'euros de la trésorerie dégagée par les activités ne provient en aucune manière de la titrisation des créances en Grande-Bretagne". Par ailleurs, il affirme que le programme de titrisation existe depuis 1999 et figure dans les comptes de la filiale en question "conformément aux principes comptables locaux".En tout cas, le groupe de Pierre Bellon considère que "ces informations erronées portent préjudice à la société et à ses actionnaires". Et en conséquence, "Sodexho Alliance réserve tout ses droits quant à la suite à donner à cette affaire", avertit le communiqué. Une menace à prendre au sérieux compte tenu de la victoire remportée la veille par LVMH (propriétaire de La Tribune) face à Morgan Stanley, à qui le groupe de luxe reprochait d'avoir publié des études "contenant des informations erronées et biaisées"...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :