Spéculations sur la pharmacie

L'idée semble de plus en plus présente dans les esprits. Ce vendredi, les rumeurs sont reparties de plus belle quant à une possible fusion entre Sanofi-Synthélabo et Aventis. Et comme à l'accoutumée, le marché a suivi. Les titres des deux groupes ont brusquement décollé à la Bourse de Paris pour se porter en tête du CAC 40. A mi-journée, Sanofi gagnait 4,35%, tandis que son concurrent franco-allemand progressait de 5,01%."Il y a de nouvelles rumeurs selon lesquelles quelque chose pourrait être annoncé dans une semaine ou deux entre Aventis et Sanofi", a confirmé à Reuters un analyste londonien. Si elle est récurrente, la spéculation sur une fusion pouvant donner naissance à un groupe de près de 90 milliards d'euros de capitalisation est surtout montée d'un cran depuis le mois de novembre, date à laquelle L'Oréal et Total ont annoncé qu'ils ne souhaitaient pas prolonger au-delà de décembre 2004 le pacte d'actionnaires les liant à Sanofi.Les bureaux d'analystes, comme Exane, SG Cowen et Deutsche Bank, ont d'ailleurs multiplié les études sur un tel scénario ces derniers temps. Et compte tenu de l'élargissement attendu de la force de vente, du renforcement des ressources de R&D et du moindre impact de l'expiration des brevets, l'idée rallie de plus en plus de suffrages, même si, selon SG Cowen, les synergies ne seraient pas aussi importante que d'ordinaire.Reste que, si l'opération pourrait présenter des avantages certains, les professionnels ne parient pas pour autant sur une annonce immédiate. Pour nombre d'entre eux, Sanofi préfèrera sans doute attendre d'avoir réglé les différends qui l'oppose à des fabricants de produits génériques à propos d'un de ses médicaments phare (le Plavix) avant de se lancer dans une fusion. Bref, malgré l'agitation des marchés, la plupart des observateurs campent sur la position selon laquelle rien ne devrait être décidé avant 2005. D'ailleurs, la spéculation est quelque peu retombée en fin de journée, lorsque Sanofi-Synthélabo a réagi via un communiqué indiquant qu'il n'y avait "aucune négociation en cours". A la clôture, Sanofi gagnait encore plus de 3,5%, mais Aventis n'avançait plus que de 1,6%.latribune.frLa piste Procter & Gamble a aussi été envisagéeEn marge des rumeurs récurrentes sur une fusion Aventis-Sanofi, le marché a aussi évoqué ces derniers jours l'idée d'un rachat d'Aventis par l'Américain Procter & Gamble, ce dernier ayant enregistré de belles performances dans sa branche pharmacie et ayant déjà manifesté son intention de développer ce pôle par croissance externe. La nouvelle a beau avoir donné un coup de fouet à l'action Aventis, qui a gagné plus de 3% mercredi, les analystes se sont montrés sceptiques face à cette hypothèse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.